La digression chez balzac

par Aude Déruelle

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Philippe Hamon.

Soutenue en 2000

à Paris 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Au nom d'une conception classique du discours, fondee sur l'ordre, l'unite et la brievete, la digression est generalement consideree comme un defaut, et non comme un procede. Notion floue, elle a longtemps ete saisie a travers un systeme axiologique fortement polarise - stigmatisee par la rhetorique classique, pratiquee par la litterature parodique. Balzac a ainsi ete critique pour ses nombreusesdigressions. Notre hypothese de recherche est la suivante : en contribuant a l'elaboration d'un nouveau roman " serieux ", l'ecriture balzacienne de la digression est radicalement nouvelle par rapport a la conception anterieure de ce procede. Tenter d'approfondir la poetique romanesque balzacienne, et donner par la meme un nouvel eclairage sur la notion de digression, voila donc l'enjeu de cette recherche. Dans une premiere etape indispensable, en partant du point de vue de la rhetorique et de la pratique anti-romanesque, nous nous attachons a montrer l'originalite de la digression balzacienne par rapport a la tradition anterieure, et a preciser son lien avec une esthetique du roman " serieux ", que nous definissons plus precisement. Une telle mise au point nous permet, dans un deuxieme et troisieme temps, d'etudier la digression comme double pilier de ce " nouveau " roman : son role dans la structuration de la diegese, et la maniere dont elle constitue un mode privilegie d'insertion du savoir. Nous sommes amenee a nous interroger, au cours d'une quatrieme partie sur les destabilisations (jeux et derives) occasionnees par la digression au sein d'une poetique du roman " serieux " dont elle est par ailleurs l'instrument - tout en nous attachant a montrer les limites d'une telle mise en danger. Enfin, dans un dernier point plus pragmatique, nous etudions les strategies enonciatives visant a assurer la reception de ce procede, erige en " regle generique " par le roman balzacien, mais qui est susceptible de deranger l'horizon d'attente du lecteur.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2004 par C. Pirot à Saint-Cyr-sur-Loire

Balzac et la digression : une nouvelle prose romanesque


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 669 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 425 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2004 par C. Pirot à Saint-Cyr-sur-Loire

Informations

  • Sous le titre : Balzac et la digression : une nouvelle prose romanesque
  • Dans la collection : Collection Balzac , cinquième volume
  • Détails : 1 vol. (242 p.)
  • ISBN : 2-86808-211-4
  • Annexes : Notes bibliogr. Bibliogr. p. [233]-239
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.