Les metamorphoses de la croyance. Antonin artaud et les fictions de l'esprit.

par Olivier Penot-Lacassagne

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Henri Béhar.

Soutenue en 2000

à Paris 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Entre 1919 et 1939, dans ce "symposium imaginaire" ou pendant plus de vingt ans les plus grands esprits europeens se rencontrent, fleurissent les "discours de l'inquietude" (derrida). Autour des memes questions et des memes mots (europe, esprit, culture, orient, occident. . . ), requisitoires et rhetoriques se deploient et disent l'inadequation du sens et de l'actualite. L'oeuvre d'artaud partage, partiellement, les inquietudes que ces discours contiennent et les bouleversements qu'ils recelent mais bien qu'engage dans une revision generale des valeurs occidentales, artaud deserte l'espace critique de ses contemporains. Son geste de rupture, a la logique complexe, repose sur une certaine comprehension, evoluant texte apres texte, du rapport homme-monde. C'est ce geste, les croyances qu'il pourfend et celles qu'il affirme, que nous analysons.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 425 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 237 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 4429
  • Bibliothèque : Ecole normale supérieure. Bibliothèque d'Ulm - Lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.