Le generique de film : du linguistique au figural

par LAURENCE MOINEREAU

Thèse de doctorat en Cinéma

Sous la direction de Jacques Aumont.

Soutenue en 2000

à Paris 3 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le mot << generique >> ne trouve pas sa traduction exacte dans le terme anglais le plus proche, celui de credits. En effet, le second designe une liste de noms ; le premier, un fragment du film comprenant cette liste. Ce fragment est dote d'une autonomie qui menace l'unite organique de l'oeuvre : beneficiant d'un statut d'extra-territorialite, il echappe en partie a l'emprise de la fiction et constitue dans le film la trace d'un autre espace-temps, celui de la production. Ce statut singulier autorise le deploiement de configurations filmiques specifiques, sur le plan semantique comme sur le plan formel. Ce sont ces formes, et non le contenu des credits, que nous etudions, en essayant d'identifier les dynamiques sous-jacentes qui president a leur elaboration. Cette perspective nous amene a considerer le generique comme un champ de forces organise par trois couples de poles : renonciation et la diegese ; le texte et l'image ; le recit et la figure - qui font tour a tour l'objet de nos trois premieres parties. La notion de figure, elaboree a partir des travaux de jean-francois lyotard et georges didi-huberman, constitue l'axe theorique de notre recherche : elle fait le lien entre le figuratif et le figural, entre l'image et la rhetorique du reve telle qu'elle est decrite par freud, le generique apparaissant en dernier ressort comme un lieu d'expression privilegiee du figural. Enfin, la quatrieme partie est consacree a l'analyse des caracteristiques conferees au generique par son site, que l'on peut qualifier de frontalier. L'usage d'une derniere polarite conceptuelle associee ace site (continuite vs discontinuite) permet alors de reconstituer une dynamique globale dans laquelle s'articulent les unes aux autres les dichotomies precedentes.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 694 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 188 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.