L'espace social télévisé : logiques sociales, professionnelles et médiatiques des débats télévisés de société (1958-2000)

par Sébastien Rouquette

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de François Jost.

Soutenue en 2000

à Paris 3 .


  • Résumé

    La construction de l'espace constitue de l'ensemble des debats televises de societe est traversee par deux logiques - l'une mediatique, l'autre sociale - aux niveaux et aux implications differents. La premiere, la plus visible, liee a la double volonte des journalistes de tout controler pour prendre le moins de risques possibles et de privilegier l'interet des telespectateurs a celui des debatteurs, se traduit par la fin de l'ere initiale de debats ouverts, engages (1958, milieu des annees 80) et parfois polemiques (surtout 1988-1992) et par son remplacement majoritaire par de multiples formes de palabres televisees. Les regles du jeu et les objectifs affiches changent. A l'ere de l'opinion succede celle de l'information. Les "francais moyens" n'expriment plus leurs convictions, ils temoignent. Le role des experts se recentre : leur savoir general complete celui des profanes. Dans ce changement de regime ou les competences des uns et des autres - mises en avant pour amener quelque chose - sont valorisees, les informations sont censees n'etre qu'apportees : au public de choisir. Et pourtant, parce que les principaux schemas proposes le sont de plus en plus implicitement (l'absence de conflits rend invisible les selections prealables), ce principe est largement virtuel. Car sur le fond, la selection des citoyens sociaux invites privilegie fortement les professionnels du tertiaire diplomes. Loin d'etre populaire, cette programmation reflete les convictions partagees par ces ingenieurs du social. L'adaptabilite des criteres de recrutement implicitement utilises assure la permanence de ce monopole depuis les debuts : le principe de l'interet mediatique justifie la presence d'invites dits ordinaires en qualite de professionnel, de journalistes et celebrites et des reseaux associatifs trustes par ce quasi groupe. Et c'est finalement au regard de cet eclairage social que l'evolution et la normalisation passive qu'elle entraine prennent toutes leurs significations.

  • Titre traduit

    The social television's sphère


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (619 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 564-584

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.