Formes de l'absence chez Walt Whitman

par Pauline Choay-Lescar

Thèse de doctorat en Littérature américaine

Sous la direction de Hubert Teyssandier.

Soutenue en 2000

à Paris 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    En depit des apparences, l'absence semble etre au coeur de l'oeuvre de whitman. Absence fondatrice, on la trouve dans l'intention poetique de l'auteur qui s'autocree et par lameme cree l'amerique a partir d'un neant originel ou d'une page blanche. Il donne a voir un monde autre ou le corps est un texte, support de l'ecriture de soi, et le texte une parole. Absence creatrice, elle apparait dans leprocessus creatif meme, a travers les moyens mis en oeuvre - comme la negation - pour modeler et informer cette nouvelle realite. Grace a un jeu subtil de miroirs et d'echos, metaphores, metonymies et hypallages multiplient les signifiances a l'infini, instaurant un espace imaginaire fluide ou le texte, affranchi de toutes contraintes, parvient a s'enoncer seul. Mais l'absence destructrice, qui engendre le doute et le desespoir, est toujours presente et malgre les strategies qu'il deploie pour se dissimuler, pour se soustraire aux frontieres du moi du monde, du lexique, et de la syntaxe, whitman finit par se laisser happer par le mot meme de << mort >>. En definitive, c'est l'absence destructrice qui triomphe : la mort demeure une enigme et la creation poetique une illusion.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 431 f
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.