Have hyperoperateur : invarience, contingence et distribution

par IKAM BIRKS

Thèse de doctorat en Études anglaises

Sous la direction de Claude Delmas.

Soutenue en 2000

à Paris 3 .


  • Résumé

    Phenomene extremement rare sur le plan mondial, have occupe une place centrale dans la grammaire des langues qui le connaissent. Cette these tente d'expliquer la distribution de have dans les langues et dans le discours en se servant de la notion d'hyperoperateur. Dans le cadre d'une vision unitaire de have, il s'agit d'une etape intermediaire entre la valeur centrale et l'effet de sens. En appliquant le concept d'hyperoperateur a l'histoire de l'anglais et du latin, a l'acquisition longitudinale de have chez l'enfant, et a des variantes non-standards de l'anglais moderne (would of, if you hadn't of), nous proposons une explication de plusieurs phenomenes distributionnels en termes d'invariance et de contingence. L'analyse de l'apparition de l'auxiliaire do avec have, et de la forme have got, conduit a une appreciation du fonctionnement de l'opposition auxiliaire ??? verbe lexical en anglais moderne. L'utilisation de corpus informatises occupe une position centrale dans les analyses presentees. La description des principales structures mobilisant have en anglais est etoffee par une analyse de quelques structures dans d'autres langues (cf. It. Averci) et par une tentative d'expliquer le phenomene des verbes avoir en general (hypothese sapir whorf, contact langagier). La theorie de la reelaboration (cotte 1998) occupe une place importante, surtout dans le cadre des emplois dynamiques et causatifs de have. Une section est egalement consacree a l'utilisation de have a la diathese passive et a la distribution de have dans sept editions de la bible depuis 1611. Cette recherche s'articule autour des trois domaines d'analyse de delmas (delmas et al. 1992) puisque c'est seulement en tenant compte de l'interaction entre ces differents domaines (infraverbal, lineaire et coenonciatif) que l'on pourra tenter de rendre compte de la specificite du codage transitif et du haut niveau de grammaticalisation de have dans le cadre de l'universalite de la notion de possession.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 604 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 147 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.