L'eau-forte des mots : analyse lexicale de la violence dans "L'ami du peuple"

par Agnès Steuckardt

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de André Salem.

Soutenue en 2000

à Paris 3 .


  • Résumé

    A l'heure ou la première déclaration des droits de l'homme proclame la liberté d'expression, la justice révolutionnaire condamne, pour sa violence, l'ami du peuple, et son rédacteur est contraint de vivre dans la clandestinité. Mais comment des mots peuvent-ils produire de la violence ? La présente recherche part d'une investigation lexicale, assistée par l'outil informatique, et se propose de montrer que les mots de l'ami du peuple accomplissent, conformément au projet déclaré de Marat, des actes offensifs a l'égard du lectorat d'une part et des adversaires désignés d'autre part. Le dispositif énonciatif tente d'imposer la représentation d'un locuteur charismatique, à la fois martyr et prophète, opposée à celle d'un allocutaire misérable et immature. Un tel schéma suffit-il pour engager le lectorat à obtempérer aux appels au sang qui lui sont lances ? Plutôt que par sa participation au montage du dispositif énonciatif, c'est par sa fonction de désignation que le mot accomplit une violence efficiente. L'ami du peuple se bat en effet sur le terrain de la désignation, et c'est la qu'il remporte ses batailles. Par l'abolition des noms d'ancien régime, par la modalisation autonymique qu'il applique aux melioratifs des puissants, il déstabilise les désignants de l'adversaire. Par une catégorisation hostile et péjorant, il les enferme dans des désignant qui constituent en eux-mêmes une violence illocutoire et entrainent, a l'égard de la personne désignée, le soupçon, voire l'opprobre. C'est donc au cœur du mot qu'on trouvera le principe de la violence discursive.

  • Titre traduit

    The aqua fortis of the words : lexical analysis of violence in the friend of the people


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (542 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 322-342. Index f. 343-345

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Diderot Centre Doc Recherche (Lyon).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T 2000 MOR
  • Bibliothèque : Université Paul-Valéry. Bibliothèque du laboratoire DIPRALANG.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T MOR
  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 3979
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.