Mythologie et processus theogonique. Examen de la question monotheiste dans la pensee africaine moderne au miroir du dernier schelling

par Charles-Romain Mbele

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Françoise Bonardel.

Soutenue en 2000

à Paris 1 .


  • Résumé

    Notre travail se propose d'interroger d'un point de vue philosophique l'idee d'une foi monotheiste originelle introduite par l'ethno-philosophie, un aspect de la theologie missionnaire, dans les debats philosophiques africains modernes. Ce courant de pensee part de cet a priori metaphysique tout en refusant de le problematiser par son adhesion a la vision africaine decouverte - du fait de son africanite. Par ses choix methodologiques et la sterilite de ses categories (methode linguistique comme mode d'acces privilegie a la culture et a la pensee africaines, philosophie servante de la theologie, retro-jection dans la tradition de croyances objectivement etrangeres, etc. ), l'ethno-philosophie a accule a de multiples impasses la reflexion philosophique africaine moderne. Aussi, en contrepoint de l'approche de tempels et de kagame - coryphees de l'ethno-philosophie - des penseurs africains refusent tout questionnement des mythes et de l'idee de dieu : c'est le cas de p. Hountondji - par agnosticisme et par scientisme "epistemologiste" - et de f. Eboussi - par apophase. Pour sortir de ces apories, notre approche est archeologique : remonter aux lieux de genese des theses de l'ethno-philosophie dans la theologie, la metaphysique traditionnelle, la philosophie et l'ethnologie religieuses du siecle dernier et du debut de ce siecle, le courant de la negritude que l'ethno-philosophie voulait circonvenir. C'est le dernier schelling qui nous donne cette archeologie. En remontant a la philosophie positive, nous trouvons un axe philosophique pour saisir conceptuellement des questions apparemment disparates, afin de les reformuler. Le philosophe allemand circonscrit dans la theorie de l'emanation de f. Creuzer les difficultes et les incoherences theologiques et philosophiques de la revelation d'une foi monotheiste originelle, essentiellement le caractere negatif de ses concepts (degenerescence, degradation, effritement, decheance, obscurcissement, etc). Il en trouve aussi les fondements dans l'idee du dieu immuable de la"metaphysique traditionnelle, a laquelle il oppose l'idee d'un "dieu a venir", qui se "revele". Des lors l'existence, comme proces progressif, se detache pour se differencier d'un "fond" unilateral qui est sa reserve et sa ressource permanentes, donnant au sujet individuel ou historique plus de richesse qu'il n'en a explicitement. Schelling peut donc elabor


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (579 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 442 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 4405
  • Bibliothèque : Ecole normale supérieure. Bibliothèque d'Ulm - Lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.