Les tremblements de terre dans la baie de san francisco : perception, prevention et gestion individuelle et collective du risque sismique : une etude geographique

par Jacques Heude

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Gérard Dorel.

Soutenue en 2000

à Paris 1 .


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    ˜the œbay before the big one. Earthquakes in the san francisco bay area. Risk culture and risk planning. A geographical survey. Abstract


  • Résumé

    Les seismes sont des phenomenes connus et associes a l'espace californien. Celui du 17 octobre 1989 a surpris et touche une region -la baie de san francisco qui avait ete epargnee depuis la catastrophe de 1906. Le reveil d'une faille active en a provoque un autre. La prise de conscience du risque present et futur a amorce ou accelere des initiatives tous azimuts et a plusieurs echelles, visant toutes a reduire ce risque auxquelles sont inegalement exposees des millions de vies, les activites economiques et les equipements qui peuplent et animent cette region prospere mais vulnerable. Notre recherche pose la question de l'influence reelle du risque sismique et la place de la gestion de celui-ci sur l'orientation des choix de developpement regional en californie. La premiere partie de cettethese analyse l'impact a court, moyen et long terme d'un seisme majeur sur les paysages anthropiques et les amenagements de la region urbaine de san francisco (appelee localement la bay area). Elle tente de le replacer dans la perspective du developpement fulgurant qu'a connu cet espace, conquis et constamment remanie par des esprits pionniers. La deuxieme partie offre, a partir d'un echantillon aleatoire mais significatif aupres de quatre cent personnes, une evaluation de la perception du risque des habitants ainsi que de l'evolution (son erosion ou sa consolidation) des mesures prises a l'echelle la troisieme partie synthetise non seulement les aspects theoriques et fondamentaux de la reflexion (essentiellement nordamericaine) sur les politiques de prevention et de gestion du risque mais aussi les strategies mises en place par les differents acteurs, depuis l'echelle federale jusqu'a celle des quartiers. Finalement, la conception d'un modele californien de prevention du risque sismique devrait se construire par l'integration des energies, des strategies individuelles et collectives, ponctuelles ou generalisees, qui ont emerge durant les annees 1990 afin de preparer la societe a un "rendez-vous" avec le big one, au xxieme. . . Demain ou dans trente ans.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 405 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 105 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.