Bougie, port maghrébin à la fin du Moyen âge (1067-1510)

par Dominique Valérian

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Michel Balard.

Soutenue en 2000

à Paris 1 .


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Bugia, maghribi port at the end of the middle ages (1067-1510)


  • Résumé

    Fondee en 1067 par le prince hammadide al-nasir, la ville de bougie reste un pole majeur de l'espace politique et economique maghrebin jusqu'a sa prise par les espagnols en 1510. Durant cette periode, elle est un port actif du sultanat hafside, largement ouvert au commerce mediterraneen. Elle s'appuie sur un vaste arrierepays qui s'etend jusqu'a biskra au sud, alger a l'ouest et constantine a l'est. Les marchands, principalement italiens, catalans et provencaux viennent y chercher des laines et des cuirs, et apportent des textiles. Le grand negoce maritime est stimule par la revolution commerciale en europe, et le maghreb y occupe une place importante. Les marchands de bougie cependant perdent assez largement l'initiative au profit des marchands de genes, pise, majorque ou marseille. A partir des annees 1320 la ville traverse une longue crise, due en partie a des attaques venues de l'ouest (abdeiwadides et merinides) et aux difficultes du sultanat hafside. Dans un partiellement par la piraterie. Au debut du xve siecle bougie retrouve une place notable dans le commerce international. Cette evolution montre les liens desormais tres etroits qui lient le maghreb au contexte de la mediterranee occidentale.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2006 par École française de Rome à Rome

Bougie, port maghrébin, 1067-1510


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (733 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 650-727

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Institut de recherches sur Byzance, l'Islam et la Méditerranée au Moyen Age. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque de Recherches Africaines (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T605

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 3050
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 4471
  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service Commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MMc 330
  • Bibliothèque : Ecole normale supérieure. Bibliothèque d'Ulm - Lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2006 par École française de Rome à Rome

Informations

  • Sous le titre : Bougie, port maghrébin, 1067-1510
  • Dans la collection : Bibliothèque des Ecoles françaises d'Athènes et de Rome , 328
  • Détails : 1 vol. (VIII-795 p.-IV p. de pl.)
  • ISBN : 2-7283-0748-2
  • Annexes : Bibliogr. p. [693]-754. Notes bibliogr. Index.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.