Ras Shamra-Ougarit (Syrie) et la production de matières vitreuses au Proche-Orient au IIe millénaire avant Jésus-Christ

par Valérie Matoïan

Thèse de doctorat en Art et archéologie

Sous la direction de Jean-Louis Huot.

Soutenue en 2000

à Paris 1 .


  • Résumé

    La production des matières vitreuses, ensemble d'espèces siliceuses renfermant une phase vitreuse, connait un développement remarquable au Proche-Orient au cours de l’Age du bronze, plus particulièrement au cours du IIe millénaire av. J. -C. Notre thèse apporte un éclairage nouveau sur le sujet au travers de l'études du matériel de deux sites levantins, celui de Ras Shamra-Ougarit, capitale du royaume cananéen du même nom, et celui de son port principal implante à Minet El-Beida. Localisée sur la côte nord-syrienne, la cité florissante d'Ougarit occupe alors une position privilégiée au carrefour des échanges internationaux, entre l'Égée, l'Égypte, l’Anatolie, la Palestine, la Syrie intérieure et la Mésopotamie. Le matériel étudie provient des fouilles archéologiques réalisées depuis la fin des années 20 jusqu'à aujourd'hui. L'ensemble constitue un corpus de référence de près de 20. 000 pièces, l'un des plus importants du Proche-Orient. Le matériel, date du IIe millénaire av. J. -C. (soit des périodes du bronze moyen et du bronze récent), se répartit ainsi : près de 18. 000 objets en « faïence », 1000 en verre, 266 en « bleu égyptien » et 26 en céramique argileuse à Glacure. Le catalogue exhaustif de ce corpus, en grande partie inédit, est présenté dans le tome II de la thèse qui comprend deux volumes (textes et illustrations). Le tome 1 (constitue de deux volumes) de la thèse est consacré à l'analyse du matériel. L'approche typologique, stylistique, et technique {cf. Plusieurs programmes de recherche archéométrique réalisés au laboratoire de recherche des musées de France à Paris) du matériel a pour objectif premier la définition de l'origine de la production, approche particulièrement complexe dans le cas d'une cite comme Ougarit caractérisée par son cosmopolitisme culturel. Dans un second temps, la dimension sociale de ces produits de luxe est abordée à la lumière des données archéologiques et textuelles.

  • Titre traduit

    Ras Shamra-Ugarit (Syria) and the production of vitreous materials in the Near East during the IInd millenium B. C.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 4 vol. (1422 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 995 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mfiche 223/2504
  • Bibliothèque : Ecole française d'Athènes. Bibliothèque.
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : Mi 628

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 4401
  • Bibliothèque : Ecole normale supérieure. Bibliothèque d'Ulm - Lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Campus Condorcet (Aubervilliers). Grand Equipement Documentaire.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MMc 252
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.