Problèmes de méthode dans la lecture des textes philosophiques

par Frédéric Cossutta

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Jean-Toussaint Desanti.

Soutenue en 2000

à Paris 1 .


  • Résumé

    Cette thèse réunit des travaux publies ainsi qu'une série de textes inédits dépendant tous d'une problématique unique explicitée dans un texte de synthèse. Il s'agit d'abord de fonder une approche discursive de la textualité philosophique, en explicitant les apories qui hypothèquent un tel projet, sans le rabattre sur une herméneutique ou sur une théorie de la déconstruction. Cette légitimation effectuée, il devient nécessaire d'élaborer un cadre méthodologique offrant les outils, les catégories d'une analyse du discours philosophique. En se réclamant simultanément d'une linguistique des opérations et de l'école française d'analyse des discours, elle peut lier l'étude des opérations énonciatives qui contribuent à l'instauration des cadres théoriques d'une doctrine à celle des opérations pragmatiques qui, assurant son universalisation, l'inscrivent dans un processus communicationnel et dans un contexte institutionnel. Enfin ces méthodes sont appliquées par des études détaillées aux textes philosophiques hérités de la tradition : Platon, les sceptiques grecs. Descartes, Spinoza, Bergson. En variant les angles d'approche (étude de fonctions : didacticité, argumentation, métaphoricité, conceptualité ; études génériques et de composition : le dialogue philosophique, la forme générale d'une œuvre), on peut alors dégager certaines composantes fondamentales de la discursivité philosophique. La finalité du projet, ni normative ni purement descriptive, se veut heuristique puisqu'il vise à augmenter l'intelligibilité des textes et doctrines ou a en renouveler l'interprétation. Chercher comment l'écriture articule modalités expressives et schèmes spéculatifs au sein des œuvres ne suppose en rien une négation ni un renoncement à l'activité philosophique. Il s'agit d'une neutralisation permettant d'objectiver l'appréhension de la philosophie comme discours. Définir cette suspension comme « sceptique », est un gage paradoxal de créativité philosophique.

  • Titre traduit

    Methodological problems in the reading of philosophical texts


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (2000 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 510 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.