La garde nationale de paris sous la monarchie de juillet : le pouvoir au bout du fusil?

par Mathilde Larrère-Lopez

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Alain Corbin.

Soutenue en 2000

à Paris 1 .


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    The national guard of paris during the july monarchy


  • Résumé

    Partiellement reconstituee pendant les journees revolutionnaires, la garde nationale de paris est reorganisee par les nouveaux pouvoirs au lendemain des trois glorieuses. Les vainqueurs, orleanistes comme republicains, s'accordent pour presenter le garde comme une figure du combattant de juillet. Cette construction d'une garde heroique est utilisee pour sortir de la situation revolutionnaire et definir la nature du regime. Ce faisant, elle dessine l'image d'une garde democratique. Mais les choix conservateurs que la monarchie opere dans sa pratique du pouvoir s'accommodent mal de ce modele revolutionnaire de l'institution. Le roi decide de se servir de la garde pour maintenir la fiction d'une legitimite populaire et justifier la repression des insurrections de 1832 et 1834 ; utilisant la loi et la discipline, il a les moyens de faconner sa garde. Celle-ci est presentee comme la << grande armee de l'ordre publique >>, une milice bourgeoise soutenant la monarchie de son choix. Mais l'histoire de la garde nationale de paris est aussi celle de l'ecart entre ce modele officiel et les reactions des gardes nationaux ou les strategies de l'opposition. La milice devient l'un des lieux ou s'expriment les aspirations mais aussi les frustrations des petite et moyenne bourgeoisies ecartees du pays legal. Elle est egalement un instrument manipule par les republicains pour destabiliser la monarchie orleaniste en contestant sa legitimite. Confronte aux aspirations des classes moyennes et aux contre-modeles de l'opposition, le modele officiel de la milice echoue a s'imposer. L'histoire de lagarde permet de saisir comment un instrument elabore et controle par le pouvoir - du moins dans un premier temps - a pu se reveler dangereux pour la monarchie de juillet.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (723 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 112 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Bibliothèque Maurice Agulhon (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2000LAR
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 4169
  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service Commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : MMc 214
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.