A l'epreuve du sujet. Elements de metasociologie de la recherche

par Magali Uhl

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Alain Gras.

Soutenue en 2000

à Paris 1 .


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Experiencing the subject. Elements of metasociology in research


  • Résumé

    La question a l'origine de cette these est la suivante : quelles sont les conditions de possibilite de la recherche en sciences humaines, et particulierement en sociologie ? quelle est v essence de la recherche ? cette recherche concerne en premier lieu la faculte generale de la connaissance ou la connaissance de la connaissance. La sociologie, pas plus d'ailleurs que les autres sciences humaines, ne peut pretendre etre une simple science empirique, positive ou factuelle, qui pourrait se dispenser- au nom de la these hegemoniste que toute connaissance serait sociale et donc objet prioritaire de la sociologie- de rendre compte a son tour de son projet de connaissance, de ses capacites cognitives, de ses resultats effectifs dans l'extension du savoir. Il s'agit alors de proposer une analytique des fondements possibles de la connaissance. Analytique placee sous l'hypothese generale de la vie constituante du sujet. Cette coexistence de la connaissance et de la vie implique aussi une reciprocite de l'objet et du sujet en sciences humaines et particulierement en sociologie, ou les objets du chercheur sont presque toujours des sujets humains, des rapports entre sujets humains ou des realites mediatisees par des sujets humains. Mais la recherche suppose, in fine, un sujet de recherche, autrement dit un chercheur. Par consequent, ce n'est pas tant le choix d'un objet particulier, d'une demarche methodologique, d'une discipline qui constitue l'objet de recherche, mais le sujet lui-meme, le chercheur, dans son ipseite radicale. Il apparait alors que toute recherche repose sur une ontologie, implicite ou explicite, en tant que postulation sur l'etre de la recherche et de ses objets possibles, mais aussi sur une axiologie et une ethique. Dans la mesure, enfin, ou l'on admet l'individualite creatrice du chercheur dans l'operation sociologique de connaissance, la recherche de ce qui constitue l'essence de la recherche ne s'inscrit plus en aval des operations de la connaissance, c'est-a-dire dans l'empirie, mais en amont, dans ses fondements antepredicatifs, c'est-adire metasociologiques. C'est donc l'etude de ces fondements aprioriques qui rend possible la comprehension des voies de la recherche.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (516 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 498 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 4470
  • Bibliothèque : Ecole normale supérieure. Bibliothèque d'Ulm - Lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.