Le personnel de la chambre des comptes de paris de 1320 a 1418

par Danièle Prévost

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Claude Gauvard.

Soutenue en 2000

à Paris 1 .


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    ˜the œparis chamber of accounts officers and clerks betwenn 1320 and 1418


  • Résumé

    Aucun corps constitue de la monarchie francaise n'a fait l'objet d'une legislation plus abondante que la chambre des comptes. Si, le 6 janvier 1320, l'ordonnance du vivier-enbrie fixe les effectifs et repartit les taches entre les vingt officiers, elle n'est pas une charte fondatrice et elle n'a guere ete respectee. En effet, trente et un textes reglementaires promulgues entre 1315 et 1418 creentdes offices, hierarchisent le personnel, precisent ses attributions ou nomment les titulaires. En un siecle, trois cent vingt personnes servent a la chambre des comptes, des presidents aux huissiers, car les carrieres ne sont pas tres longues. L'experience professionnelle acquise dans l'admi-nistration, les finances ou les services des hotels royaux et princiers, et la confiance des gouvernants favorisent l'entree a la cour. Elles causent cependant des disfonctionnements lies a l'absenteisme occasionne par le cumul des fonctions et les nombreuses commissions qui eloignent les gens des comptes de paris. Le recours oblige au personnel extraordinaire, denonce par les reformateurs, est sanctionne par des destitutions qui frappent aussi des hommes engages dans les luttes politiques. Ecclesiastiques et laics, nobles et non-nobles s'enrichissent dans l'office qui constitue pour nombre d'entre eux un couronnement de carriere. Ils essaient de faire entrer parents et allies a la chambre ou dans d'autres corps de l'etat, ils y nouent des alliances, contribuant a la naissance d'un milieu des officiers uni par l'instruction, la culture et le mode de vie.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 4 vol. (1390 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 580 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 3054
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 4435
  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service Commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MMc 284
  • Bibliothèque : Ecole normale supérieure. Bibliothèque d'Ulm - Lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.