Le sud du Tchad en mutation : des champs de coton aux sirènes de l'or noir

par Géraud Magrin

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Roland Pourtier.

Soutenue en 2000

à Paris 1 .


  • Résumé

    Depuis l'epoque coloniale, les representations du territoire tchadien reposent sur sa dualite : au nord sahelien. Pastoral et musulman, repond un sud non islamise, peuple de cultivateurs ignorant l'elevage, produisant du coton. Or, depuis deux decennies, on assiste a de profondes transformations, qui remettent en cause l'identite ancienne de cet espace. Malgre l'enclavement, les paysans sont incites a rechercher des speculations alternatives par les crises de la filiere cotonniere, la croissance des villes soudaniennes, mais surtout l'expression d'une demande urbaine en provenance des pays voisins. L'installation de nombreux commercants musulmans saheliens facilite l'essor du vivrier marchand. Elle s'accompagne d'une diffusion de la pratique commerciale parmi les populations du sud. Dans le meme temps, l'arrivee massive d'eleveurs saheliens accelere le developpement de l'elevage chez les populations meridionales, remettant en cause d'anciennes reticences vis-a-vis de la reussite individuelle. Dans un contexte politique national conflictuel, ces dynamiques migratoires alimentent aussi de fortes tensions entre eleveurs musulmans et agriculteurs chretiens en milieu rural, commercantsallochtones et citadins meridionaux en milieu urbain. Elles renforcent l'impression de crise qui prevaut dans le sud du tchad a la fin du xxe siecle, ou la croissance demographique conduit localement a des situations de surpeuplement. Les perspectives d'amenagement d'infrastructures et de reformes institutionnelles accelereront sans doute ces mutations. La privatisation de la filiere cotonniere, souhaitee par la banque mondiale, renforcera l'interet du vivrier marchand, au meme titre que la construction de routes importantes, ou que la mise en oeuvre du projet controverse d'exploitation du petrole de doba, qui stimulera la demande urbaine. La perennite de la stabilite politique constituera cependant le facteur preponderant de realisation de ces projets.


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2001 par CIRAD à Montpellier et par Éd. Sépia à Saint-Maur-des-Fossés

Le sud du Tchad en mutation : des champs de coton aux sirènes de l'or noir


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (1058 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 443 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 1809-<1>
  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 1809-<2>

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 4392
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : MF 1830
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2001 par CIRAD et par Éd. Sépia à Montpellier

Informations

  • Sous le titre : Le sud du Tchad en mutation : des champs de coton aux sirènes de l'or noir
  • Dans la collection : Pour mieux connaître le Tchad
  • Détails : 1 vol. (427 p.-[XLII] p. de pl.)
  • Notes : Version résumée d'une thèse de doctorat de géographie, soutenue à l'université de Paris I / Panthéon-Sorbonne, le 17/11/2000. Publié avec le concours de l'Agence universitaire de la Francophonie et du PRASAC. Autre tirage : 2003.
  • ISBN : 2-84280-059-1
  • Annexes : Notes bibliogr. Bibliogr. p. [401]-411
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?