Du minimalisme a l'art minimal : des limites de la sculture a l'epreuve de l'<<objet specifique>> dans l'art americain des annees soixante

par Valérie Mavridorakis

Thèse de doctorat en Art et archéologie

Sous la direction de Mady Ménier.

Soutenue en 2000

à Paris 1 .


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    From minimalism to minimal art from the of sculture to the test of the <<specific objet>>in americain art of the sixties


  • Résumé

    Ce travail s'attache a resituer historiquement et culturellement l'art dit minimal, a interroger ses postulats esthetiques et a discerner ses limites theoriques. Une premiere partie concerne son emergence sur la scene artistique americaine. Dans les annees 50, quelques artistes post-expressionnistes ont deja oriente la sculpture vers une rigueur geometrique et une simplification formelle autant que productive. Ainsi ont-ils ouvert la voie, conjointement a la peinture formaliste, a un art auto-analytique, preoccupe par la reduction de ses moyens d'expression. D'autre part, a l'oree des annees soixante, nombre d'artistes, toutes pratiques confondues mettent en jeu des notions telles que la litteralite, la neutralite, la serialite ou la participation du spectateur, afin de degager la creation de la subjectivite individuelle. Une deuxieme partie vise a mieux circonscrire un style sculptural, typique de la premiere moitie des annees 60, appele ici le style minimaliste. Il s'agit alors de dresser une typologie regroupant les oeuvres par affinites formelles et conceptuelles. Cette methode vise a faire ressortir l'extreme diversite, voire l'heterogeneite de ce style. Certains artistes l'ont traverse, d'autres l'ont adopte pour mieux le critiquer. A l'interieur de ce vaste ensemble peu d'oeuvres peuvent effectivement paraitre minimales. Mais ces "objets specifiques" posent alors la question de l'art en dehors des limites categoriques traditionnelles. La troisieme partie est consacree a la definition de la notion de minimalite et a l'examen de ses enjeux theoriques. L'art minimal apparait des lors comme une manifestation concrete de problemes esthetiques qui lui sont contemporains. En dernier lieu, il s'agit de problematiser la minimalite par rapport a son heritage europeen moderne et a la culture specifiquement americaine dont elle est aussi et surtout le reflet.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (943 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 487 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mfiche 223/2506

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 4404
  • Bibliothèque : Ecole normale supérieure. Bibliothèque d'Ulm - Lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.