Les gens de mer du departement maritime de vannes (fin xviieme - fin xviiieme siecles) : metiers, statut, identite

par Philippe Zerathe

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Alain Cabantous.

Soutenue en 2000

à Paris 1 .


  • Résumé

    Cette etude porte sur l'impact des contraintes professionnelles et du statut des classes sur la vie des gens de mer du departement maritime de vannes (fin xviie-fin xviiie siecles). L'activite maritime recouvre ici trois secteurs : la peche, dans les iles et quelques paroisses cotieres, le cabotage autour du golfe du morbihan et le long cours centre sur le port de lorient. C'est cette derniere activite qui provoque le developpement atypique du nombre des navigants. La mise en place du systeme des classes a fait des gens de mer une population etroitement surveillee. La servitude majeure est le service obligatoire sur les vaisseaux du roi, particulierement contraignant et meurtrier en periode de guerre. Cette pression du pouvoir royal, qui requisitionne et reglemente, provoque de la part des gens de mer, des reactions multiformes de resistance. Plus violents dans le quartier de lorient, ces refus prennent souvent le visage de la corruption et de l'evitement dans les zones de peche et de cabotage. L'absence et le risque, inherents a la profession sont accrus par les levees et se traduisent pour les marins et leurs familles par des perturbations plus ou moins conscientes de leur mode de vie. Les deux facteurs marquent nettement la demographie des gens de mer, en modelant les histoires familiales, mais surtout par les effets d'une mortalite redoutable. A l'absence des hommes, repond la presence des femmes qui occupent ici une place centrale tout a fait etonnante dans la structure d'ancien regime. Enfin, le fonctionnement de l'economie maritime et les conflits successifs precarisent considerablement ces populations. La grande pauvrete des pecheurs et des matelots long-courriers expliquent sans doute en grande partie la similitudes des modes de vie entre terriens et marins. Les seuls marqueurs de l'identite specifique des gens de mer tiennent dans un vestiaire legerement different et dans des pratiques religieuses liees a la conjuration du danger et aux risques de mort auloin.

  • Titre traduit

    Sea people from the maritime department of vannes (end of xviith - end of xviiith centuries), trades, status, identity


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (565 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 161 ref.

Où se trouve cette thèse ?