Perte de la visualite au seuil des annees soixante ?!

par Pierre Widder

Thèse de doctorat en Arts plastiques et sciences des arts

Sous la direction de Marc Jimenez.

Soutenue en 2000

à Paris 1 .


  • Résumé

    L'intitulé de la thèse est un constat et une hypothèse. Il cerne les conditions historiques de l'émergence de l'art minimal, il suggère l'idée, relative aux pratiques contemporaines d'appropriation du "visuel constitué", que la visualité, comme objectif justifiant la qualité d'art, est désormais périmée. Nous proposons deux voies complémentaires d'investigation axées l'une sur l'analyse des oeuvres existantes, l'autre sur l'analyse des possibilités théorico-critiques de leur existence. La première voie consiste à vérifier, puisque l'impératif méthodologique de Frank Stella dans ses "black paintings" : "respecter l'intégrité du matériau" est l'impératif auquel Carl Andre reconnait devoir soumettre sa pratique sculpturale, l'applicabilité en sculpture des principes de déduction, d'appui et d'adhérence régissant l'agir pictural de Stella. La vérification est effective lorsque au terme des étapes du développement de la sculpture d'Andre (le passage de la sculpture comme forme à la sculpture comme structure puis comme lieu) l'horizontalité se substitue à la verticalité comme critère de sculpturalité. La seconde voie, alimentée par notre prise en compte de la distinction radicale entre "faire" et "ne pas faire" comme énoncé programmatique de Stella, se déploie en deux temps. D'abord, elle consiste à démontrer le caractère erroné d'une analyse (krauss) des "black paintings" négligeant de penser ensemble volonté chez l'artiste de rendre public le sens de l'oeuvre (ou de dépersonnaliser l'oeuvre) et souci du "continuer à faire". Ensuite, elle consiste, en s'appuyant sur les textes critiques relevant de la théorie moderniste d'ancrage progressif des pratiques de l'art, chacune dans son aire de compétence, à qualifier le récit qui enchaine, pour décrire les étapes de l'essentialisme, les concepts d'où comprendre la prétention de mise en évidence de l'acte simple comme programme. Ce récit n'est ni représentationnaliste ni abstractionnaliste. Il est de-répresentationnaliste en ce sens que chaque épisode stylistique révèle un aspect insoupconné de la dépendance du "pictural" aux stratégies de représentation.

  • Titre traduit

    Loss of visuality at the threshold of the 60s ?!


  • Pas de résumé disponible.

Consult en bibliothèque

Version is available sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (286 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 276-284

Where is this thesis?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mfiche 223/2565

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 4070
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/2565
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.