La philosophie et l'africanite : le rationalisme comme remede a la crise en afrique

par MONU MARTIN UWODI

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de BERNARD BOURGEOIS.

Soutenue en 2000

à Paris 1 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Cette etude fait comprendre que les crises socio-politiques africaines trouvent leurs fondements dans une crise intellectuelle. Cette crise intellectuelle se situe principalement dans le rejet presque categorique, par des intellectuels africains, de l'exteriorite universelle de la connaissance philosophique au nom d'une particularite culturelle africaine. Le sentiment du rejet du colonialisme a conduit les intellectuels africains a perdre le sens universel de la connaissance humaine en s'enfermant dans la particularite culturelle africaine. La question que cette etude a donc essaye d'aborder s'inscrit ainsi: dans quel perspective est-ce que le particularisme philosophique africain - l'ethnophilosophie - peut s'inscrire dans l'universel en rejetant l'universel lui-meme? le sentiment trop prononce du rejet du colonialisme conduit l'afrique au rejet de l'autre. Ce rejet de l'autre est aussi le rejet du soi pour comprendre l'autre dans ce qu'il est dans l'universel. Ceci conduit au rejet de l'universel ainsi l'afrique rejet de s'exterioriser dans l'universel. La croyance traditionnelle africaine contribue enormement a ce que les africains restent tres attaches a leur immediatete. Il faut que l'homme africain soit libere de cet attachememnt pour qu'il puisse comprendre lui-meme veritablement, qu'il est en son essence un etre fondamentalement libre et rationnel, et non un etre fondamentalement croyant. Cette etude soutient tres fortement que le rationalisme comme une philosophie de la liberte rationnelle est necessaire pour que l'homme africain puisse s'objectiver dans l'universel ou il trouverait des solutions a ses crises.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 266 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 184 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.