Les femmes, l'infanticide et le controle social dans les campagnes de la france armoricaine, 1825-1865 : essai d'anthropologie historique

par Annick Tillier

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Alain Corbin.

Soutenue en 2000

à Paris 1 .


  • Résumé

    En droit francais, le terme infanticide designe le meurtre d'un enfant nouveau-ne, mais la notion de nouveau-ne est restee longtemps imprecise. A partir de 1835, la jurisprudence a considere qu'il y avait infanticide lorsque le crime etait commis dans les trois jours suivant la naissance de l'enfant, delai de sa declaration a l'etat-civil. C'est assez demontrer que ce crime est avant tout celui de l'illegitimite et qu'il frappe particulierement les enfants dont la naissance doit demeurer clandestine. Entre 1824 et 1863, le legislateur s'efforce d'adapter la penalite de l'infanticide a l'etat d'esprit de l'opinion publique qui repugne a infliger la mort aux meres criminelles, qui representent l'essentiel des accuses. Au cours de cette periode, pres de 600 affaires ont ete jugees en bretagne, terre reputee tres religieuse. Les sources judiciaires permettent de reconstituer une grande partie des faits. Elles eclairent la vie quotidienne des ruraux et les tensions internes aux communautes villageoises, perceptibles par le biais des rumeurs. Ces rumeurs, qui temoignent du poids des valeurs attachees a l'honneur, permettent de reperer les modalites du controle social exerce sur les femmes seules. Le plan suivi pour cette etude respecte la chronologie de l'elucidation des infanticides. La premiere partie est consacree au cadre juridique des proces et a l'approche des principaux informateurs que sont ici les presidents des cours d'assises. La seconde s'articule autour de la confrontation entre magistrats et accusees, depuis la decouverte des crimes jusqu'a leur sanction. La troisieme partie traite de la vie quotidienne des femmes mises en accusation, de leur integration dans la vie sociale, de leurs amours, du regard que portent sur elles les communautes villageoises et des strategies de deni de grossesse et d'accouchement qu'elles mettent en place. Enfin la derniere partie s'attache a restituer leur lent et ineluctable cheminement vers le crime.


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2001 par Presses universitaires de Rennes à Rennes

Des criminelles au village : femmes infanticides en Bretagne, 1825-1865


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (589 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 999 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 2999
  • Library : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 3998
See the Sudoc catalog libraries of higher education and research.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consult en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2001 par Presses universitaires de Rennes in Rennes

Informations

  • Sous le titre : Des criminelles au village : femmes infanticides en Bretagne, 1825-1865
  • Dans la collection : Histoire
  • Détails : 1 vol. (447 p.)
  • ISBN : 2-86847-595-7
  • Annexes : Bibliogr. p. 405-440. Notes bibliogr.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Where is this thesis?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.