La population des Iles Ioniennes (18e-19e siècle)

par Eftychia Kosmatou

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Spyros I. Asdrachas.

Soutenue en 2000

à Paris 1 .


  • Résumé

    L'étude se focalise sur la structure de la population suivant l'âge, le sexe et la religion, sur son évolution, sur son mouvement naturel, ainsi que sur sa mobilité géographique dans une période transitoire du point de vue socio-politique. Pendant la dernière phase de la domination vénitienne (18e siècle), la population ionienne traversait une période de stagnation. Quelques faibles variations concernant le rythme de son accroissement se manifestèrent au niveau local, lorsque apparurent les premiers mouvements migratoires en provenance des ex-colonies vénitiennes du Péloponnèse. Dans la première moitié du 19e siècle, la croissance de la population ionienne était importante, grâce à l'immigration des réfugiés des territoires ottomans et des travailleurs de la colonie britannique de Malte. L'émigration internationale freina le rythme d'expansion de la population ionienne à la fin du 19e siècle. Le rythme de son accroissement affaiblit, mais resta positif jusqu' en 1907. Les mouvements migratoires retardèrent le processus d'urbanisation car leur émergence fut plus rapide dans les agglomérations incluant les chefs-lieux.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (824 f.)
  • Notes : Thèse reproduite
  • Annexes : Bibliogr. p. 577-599. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.