Du realisme : contribution a l'etude theorique des relations internationales

par Johann M. Hauksson

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Charles Zorgbibe.

Soutenue en 2000

à Paris 1 .


  • Résumé

    Cette analyse des theories des relations internationales - qui est une recherche epistemologique du meilleur moyen de comprendre l'international - debute par une etude de la nature generale de la theorie. On voit qu'il est pertinent de diviser chaque theorie en sa partie descriptive et sa methode explicative. En plus nous voyons qu'une theorie doit remplir deux conditions pour pouvoir etre consideree comme scientifique (et donc utile) ~ ses termes doivent etre definis et elle doit etre confirmable (ou infirmable) jusqu'a un degree permit par le sujet (ici les ri). Apres cela nous analysons deux des trois paradigmes actuels des ri, le realisme et le pluralisme (le courant << liberatoire >> ou << postmodeme >> etant ecarte puisqu'il, soit rejette, a tort, la possibilite de comprendre la realitede maniere objective, soit n'est guere que normatif). Le plan de la these est forge autour des differents elements du realisme et le pluralisme n'apparait qu'indirectement. Nous voyons que tous les elements du realisme sont soit grandement defectueux, soit carrement inutiles. En effet, les elements descriptifs decrivent la realite de maniere tres approximative : l'environnement international n'est pas aussi anarchique qu'il le dit et la souverainete pas aussi absolue ; il y a bien d'autres acteurs que l'etat ; la puissance n'est ni une notion bien utilisable a des fins scientifiques ni aussi importante dans les ri qu'il le pretend ; et enfin, le concept d'interet national est, en fait, une justification a posteriori d'une politique choisie plutot qu'une aide a la comprehension. Quant au volet explicatif du realisme il n'est guere plus credible, et ce a cause des defauts de son fondement philosophique, sociologique et empirique. Prendre l'etat pour un acteur unitaire est du au holisme et au positivisme, dont l'utilisation dans les ri ne resiste guere a la critique. Enfin, dire l'etat rationnel ne tient pas compte de la realite empirique.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 326 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 387 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque de l'UFR de Science politique.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : P00-052
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.