Adoption des innovations et systemes energetiques durables : une analyse formalisee de la dynamique du changement technique

par Stéphane Isoard

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Paul Zagamé.

Soutenue en 2000

à Paris 1 .

  • Titre traduit

    Adoption of innovation and sustainable energy systems


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les questions theoriques et empiriques traitees concerne la decision des firmes en matiere d'adoption des innovations dans le cadre de systemes energetiques durables. La modelisation de l'adoption et de la diffusion des innovations au sein des modeles economiques, et en particulier de la dynamique du changement technique, constitue un des enjeux essentiels pour une analyse prospective des substitutions technologiques et des politiques energetiques et environnementales. Il apparait egalement essentiel de modeliser les fondements micro-economiques de la decision d'adoption des innovations. Etant donne l'objectif de modelisation appliquee pour l'analyse prospective, notre travail s'articule autour d'une demarche a la fois normative et positive. Les composantes de la dynamique du changement technique, i. E. Les effets d'apprentissage du cote de l'offre et les anticipations technologiques du cote de la demande, sont retenues pour modeliser la decision d'adoption des innovations. La theorie de la decision d'investissement, dans son approche sequentielle, offre un cadre adequat a l'etude de l'adoption en presence d'effets d'apprentissage et d'incertitude technologiques. La decision est alors fonction d'une valeur d'option refletant l'arbitrage entre les avantages et les couts du report de l'investissement. Nous abordons egalement la problematique de l'investissement en r&d des firmes en tant qu'apprentissage technologique. Un modele, inspire de l'analyse des choix de portefeuille en theorie de la finance, est propose et permet la formalisation d'un changement technique endogene. La valeur nette du changement technique est estimee en comparant deux variantes de reduction des emissions de c02 << avec et sans changement technique endogene >>. Une reduction importante du cout total associe aux contraintes a ete obtenue, ce qui laisse supposer que les modeles qui ne prennent pas en compte le caractere endogene du changement technique ont tendance a surestimer ces couts.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (426 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 391-419

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section sciences du tertiaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : L17078
  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Centre d'économie de la Sorbonne (Paris). Centre de documentation.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.