Dynamique du taux de change et fluctuations internationales

par Thepthida Sopraseuth

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Jean-Olivier Hairault.

Soutenue en 2000

à Paris 1 .

  • Titre traduit

    Exchange rate dynamics and international business cycles


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'objet de cette these est d'etudier les determinants macroeconomiques du taux de change en s'inscrivant dans le projet de la nouvelle macroeconomie internationale. Ce courant integre les caracteristiques keynesiennes traditionnelles, telles que les imperfections de marche, dans des modeles d'equilibre general intertemporel dont les fondements microeconomiques sont completement explicites. Les modeles de la nouvelle macroeconomie internationale, qui renouvellent les enseignements de mundell et fleming, ont ete confrontes aux donnees par la methodologie des cycles reels. Le premier chapitre rappelle que les modeles macroeconomiques ne permettent pas d'expliquer la forte volatilite des taux de change reels et nominaux ni l'interdependance observee entre les principaux pays industrialises. La premiere partie tente d'expliquer ces deux enigmes empiriques en soulignant le role des impulsions nominales dans la dynamique du taux de change. Nous montrons a cet egard, l'importance de la presence de rigidites sur le marche des biens echangeables (chapitre deux) et non echangeables (chapitre trois) ainsi que sur le marche des fonds pretables (chapitre quatre). Sur ce dernier point, nous montrons que le sur-ajustement a la dombusch[1976] constitue un phenomene quantitativement pertinent dans l'explication de la volatilite du taux de change nominal. La seconde partie de cette these est consacree a l'etude de l'impact du regime de change sur la dynamique du taux de change et les fluctuations internationales. Le chapitre cinq met en evidence une interdependance accrue des pays membres dusysteme monetaire europeen dans la periode posterieure a leur adhesion en outre, contrairement aux taux de change reels et nominaux, la variabilite des variables macroeconomiques telles que le produit, l'emploi, la consommation et l'investissement, n'est pas sensible a la nature du regime de change. Nous tentons dans le chapitre six, de rendre compte de ces deux faits stylises.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (412 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 150 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Centre d'économie de la Sorbonne (Paris). Centre de documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : P00-131
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.