Analyse d'acides amines non derives par chromatographie en phase liquide avec le detecteur evaporatif a diffusion de la lumiere et couplage avec la spectrometrie de masse

par Patrick Chaimbault

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Michel Dreux.

Soutenue en 2000

à Orléans .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les acides amines forment une des plus importantes classes de molecules naturelles. Ils sont impliques dans de nombreux processus biologiques dont le plus important est sans doute l'elaboration des peptides et proteines. Ils sont pour la plupart depourvus de groupements chromophores, aussi, la majorite des methodes chromatographiques proposees pour leur determination en melanges implique une derivation pre- ou post colonne permettant alors une detection spectrophotometrique. Pour eviter l'etape de derivation, la chromatographie en phase liquide (cpl) est ici associee au detecteur evaporatif a diffusion de la lumiere (dedl) ou couplee a la spectrometrie de masse (sm). Ces deux modes de detection sont quasi universels mais requierent la mise au point de phases mobiles volatiles. Parmi les systemes cpl testes pour l'analyse directe des acides amines, le carbone graphitique poreux a ete retenu et evalue comme phase stationnaire. Une phase mobile aqueuse saline, volatile, composee d'acetate d'ammonium, ajustee a ph=9,3, permet notamment la separation d'acides amines soufres analogues de la taurine et la separation partielle d'acides amines proteiques. En revanche, la separation totale des 20 acides amines proteiques est obtenue avec une phase mobile contenant un acide carboxylique perfluore (acide nonafluoropentanoique) comme agent d'appariement d'ions volatil, en gradient d'elution, a 10\c, en une quarantaine de minutes. Les systemes cpl mis au point avec le dedl sont directement compatibles avec la sm. En utilisant la specificite de detection de la sm et de la sm tandem, l'analyse des 20 acides amines proteiques est possible en 20 minutes. Si le dedl ne permet pas de descendre a des concentrations detectees inferieures au mg/l, la sm tandem autorise la detection de concentrations avoisinant quelques dizaines de g/l seulement. La cpl-sm tandem a permis le dosage direct d'acides amines soufres dans des invertebres marins.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 225 p.
  • Annexes : 161 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Orléans. Service commun de la documentation.Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Institut des sciences de la Terre d'Orléans.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : N° inventaire
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.