Le rôle d'une institution internationale informelle dans la gestion des taux de change : le G 7

par Frédéric Genest

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Michel Lelart.

Soutenue en 2000

à Orléans .


  • Résumé

    Il semble que le G7 ait joué un rôle important dans l'harmonisation du système monétaire international et dans la coordination des politiques économiques, se substituant, à ce titre, au FMI. Mais il apparait aujourd'hui que les résultats des sommets ne reflètent plus cette impression, alors que le besoin de coopération monétaire internationale est devenu primordial. Il nous a donc semblé intéressant d'étudier précisément le rôle de cette instance dans la coopération économique internationale. D’abord, en analysant concrètement les résultats obtenus par le G7 essentiellement dans la gestion concertée des taux de change. Puis, en étudiant le fonctionnement interne de cette instance et notamment, les rapports de force entre les participants. En effet, c'est par une analyse socio-économique des relations entre les pays que l'on peut comprendre le fonctionnement d'une telle instance et comprendre les raisons du blocage de cette institution. L’analyse en termes de rapports de force est rendue possible par une branche particulière de la théorie des jeux les jeux coopératifs –les jeux coopératifs coalitionnels à n-personnes. Les simulations que nous avons faites en utilisant des jeux simples (votes à majorité pondérée) permettent de comprendre que les Etats-Unis se sont servis du G7 pour continuer à imposer leurs choix sur la régulation du système économique mondial. Mais, en abusant de leur position dominante, ils ont mis en péril un mode de coopération économique et monétaire qui était surement le plus approprié pour retrouver une certaine stabilité des taux de change. Le système de leadership pouvait constituer une bonne opportunité pour relancer le processus de coopération. Mais les Etats-Unis, en tentant de se jouer des faiblesses et des antagonismes de ses partenaires pour les forcer à corriger à eux seuls les déséquilibres économiques et monétaires internationaux, ont ruiné les chances de réussite d'un tel système. Et, il n'est pas certain que l'union monétaire européenne, en rendant le G7 plus symétrique, ne facilite la coopération économique internationale et ne permette à cette instance de retrouver une relative efficacité.

  • Titre traduit

    The action of an informal international institution in the exchange rate management : The G 7


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (394 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 157 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Orléans. Service commun de la documentation. Section Droit, Economie et Gestion.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.