L'appropriation des règles pénales par le juge administratif répressif

par Alban Saillard

Thèse de doctorat en Droit public

Sous la direction de Jacques Ferstenbert.

Soutenue en 2000

à Orléans .


  • Résumé

    Parmi les missions qui incombent au juge administratif, celle qui consiste à réprimer des agissements interdits par la loi ou le règlement est souvent méconnue. Loin d'être négligeable sur un plan quantitatif, cette mission concerne tant le juge administratif, spécial ou de droit commun, chargé de punir directement des comportements répréhensibles comme le feraient les juridictions pénales du premier degré, que le juge administratif dont le rôle est de statuer sur la légalité des sanctions infligées par des autorités administratives. Face à l'épanouissement croissant de sanctions applicables par des autorités autres que le juge pénal, la tâche du juge administratif répressif s'est considérablement développée. Sa principale activité a été de bâtir un droit de la sanction en droit administratif, communément dénommé droit administratif répressif, en prenant la précaution de respecter les exigences posées par le conseil constitutionnel et la cour européenne des droits de l'homme. Dans cet objectif, la logique voudrait qu'il se réfère aux modelés proposés par le droit pénal et la procédure pénale. Et il est vrai que de nombreuses règles du procès administratif répressif s'inspirent des principes pénaux de fond et de forme mais le juge ne s'accommode pas d'une simple transposition des règles pénales qui négligerait les spécificités de la matière administrative. Il prend soin de les adapter à ses propres besoins, pour finalement se les approprier totalement. La construction du droit administratif répressif qui en découle est en constante progression, même si certaines lacunes persistent, les règles traditionnelles du procès administratif se révélant parfois suffisantes pour garantir l'efficacité d'un procès de type répressif.

  • Titre traduit

    The appropriation of criminal regulations by the criminal administrative judge


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 444 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 999 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Orléans. Service commun de la documentation. Section Droit, Economie et Gestion.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : R/Y2000-14,1
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : R/Y2000-14,2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.