Bases neuroanatomiques des comportements de peur chez la caille japonaise

par SABINE RICHARD

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de Jean-Michel Faure.

Soutenue en 2000

à l'ENSA RENNES .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La comprehension des mecanismes centraux regissant les reactions de peur doit permettre de repondre a certaines interrogations concernant l'evaluation du bien-etre des animaux. Chez les oiseaux, l'archistriatum semble etre un pivot du controle central des comportements de peur. La presente etude vise a preciser le degre d'implication de l'archistriatum et a identifier d'autres structures susceptibles de controler les comportements de peur chez la caille japonaise. La mesure histologique du volume de l'archistriatum revele une difference entre les cailles de deux lignees differant principalement par leur emotivite, ce qui suggere une relation potentielle entre le volume de l'archistriatum et l'expression de la peur. D'autre part, une etude des capacites de memorisation des cailles des deux memes lignees nous permet d'etablir l'implication de l'archistriatum dans certains processus de memorisation. De fortes concentrations de pericaryons et de fibres immunoreactives pour la corticoliberine, un neuropeptide controlant les reactions de peur chez les mammiferes, nous amenent a considerer une region du cerveau d'oiseau homologue du systeme striato-pallidal ventral des mammiferes comme candidate au controle des reactions de peur des oiseaux. D'autre part, l'etude qualitative de l'expression d'un marqueur d'activation neuronale revele l'activation specifique de certaines structures, parmi lesquelles le noyau dorsomedical posterieur du thalamus (dmp), a la suite de l'expression d'un comportement de peur. Le systeme striato-pallidal ventral des oiseaux et le dmp font partie d'une boucle qui pourrait participer a l'attribution d'une valeur emotionnelle aux evenements. Nos resultats renforcent l'homologie proposee entre l'archistriatum et l'amygdale des mammiferes, qui module la memorisation des evenements en fonction de leur valeur emotionnelle, et indiquent d'autres structures potentiellement impliquees dans le controle des reactions de peur chez les oiseaux.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 189 p.
  • Annexes : 312 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : AGROCAMPUS OUEST. Bibliothèque Générale de Rennes.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : B 120
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.