Etudes in vitro et in vivo des interactions prunus - plum pox virus (ppv)

par MANUELLE FERRI BODIN

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de Françoise Dosba.

Soutenue en 2000

à l'ENSA MONTPELLIER .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le plum pox virus (ppv) est un organisme de quarantaine responsable de la sharka, maladie majeure des arbres fruitiers du genre prunus. Peu de sources de resistance sont disponibles actuellement. L'evaluation des ressources genetiques vis-a-vis du ppv doit prendre en compte la perennite de ces especes et etre realisee en conditions confinees. Une demarche experimentale a ete developpee in vitro pour l'etude des interactions prunus - ppv. La variabilite des prunus et de l'agent pathogene a ete prise en compte a travers 6 genotypes et 9 isolats viraux. Une methodologie d'etablissement, de maintien et de multiplication d'une collection de souches virales in vitro a ete developpee sur le genotype sensible, le clone gf 8-1 de prunier mariana. Differents facteurs intervenant dans l'inoculation par greffage in vitro ont ete etudies. Le suivi de la propagation systemique du virus a ete mene in vitro et in vivo, a l'aide de la demarche amap de modelisation de l'architecture des arbres. L'optimisation de la methode d'inoculation in vitro a ete realisee sur le prunier mariana gf 8-1 et le clone resistant p1908 de prunus davidiana. Un gradient de contamination decroissant vers l'apex a ete mis en evidence in vitro et in vivo chez le genotype sensible. Aucun genotype immum n'a ete detecte, mais des resistances partielles probablement liees au mouvement systemique ont ete mises en evidence in vitro comme in vivo. L'inoculation par greffage in vitro de prunus constitue maintenant un outil fiable permettant d'apprehender les relations plante - virus, d'evaluer le comportement de genotypes issus de l'amelioration conventionnelle ou obtenus par transgenese et d'etudier le determinisme genetique de la resistance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 147 p.
  • Annexes : 218 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Montpellier SupAgro.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.