Etude de la structure et de l'expression des genes codant pour des enzymes oxydatives du ble dur (triticum durum desf)

par MARC VAITILINGOM

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de PHILIPPE JOUDRIER.

Soutenue en 2000

à l'ENSA MONTPELLIER .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Cette etude porte sur le clonage de trois genes codant pour des enzymes oxydatives du ble dur, a savoir : la peroxydase, la lipoxygenase et la polyphenol oxydase. Ces dernieres sont impliquees dans la degradation de la couleur des pates alimentaires. La strategie de clonage a ete initiee en premier lieu avec l'utilisation d'amorces degenerees specifiques de ces trois categories d'enzymes. Nous avons ainsi clone et sequence un gene codant pour une peroxydase et une lipoxygenase de ble dur, ayant une masse deduite des sequences d'adnc de 32,6 et 53,6 kd respectivement. Ces deux genes sont presents chacun a au moins deux copies dans le genome du ble dur var. Ardente. Nous avons developpe une nouvelle strategie de mesure d'expression de ces genes par rt-pcr quantitative en temps reel. Ces profils d'expression au cours de la maturation des epis de ble dur, nous montrent une grande heterogeneite en fonction des varietes. Ces donnees seront utiles dans les developpements futurs de varietes utilisant la strategie antisens.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 124 p.
  • Annexes : 87 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Montpellier SupAgro.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.