Diversite genetique et dynamique des formes adventices de riz en camargue

par CECILE PATRY BRES

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de Alain Ghesquière.

Soutenue en 2000

à l'ENSA MONTPELLIER .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les riz adventices sont connus depuis longtemps, notamment dans les regions tropicales ou ils resultent d'introgression entre formes sauvages et cultivees. Plus recemment, de nouvelles formes adventices ont envahi les rizieres des regions temperees. Cette apparition concerne de nombreuses regions du monde pratiquant la riziculture intensive avec semis direct et situees le plus souvent en dehors de la repartition geographique d'o. Rufipogon. Ces formes adventices presentent de nombreux caracteres analogues des formes sauvages d'o. Rufipogon (egrenage, dormance, aristation, pigmentation des organes). Differents echantillons d'adventices provenant de camargue et du bresil ont ete analyses pour 15 marqueurs microsatellites comparativement a une collection representative de 145 varietes de riz cultive d'origine asiatique. La diversite des riz adventices est coherente avec la structure genetique d'o. Sativa organisee en deux groupes principaux de varietes, indica et japonica. Les adventices de camargue montrent neanmoins une diversite tres importante et superieure a celle observee chez les varietes mediterraneennes ainsi que la presence d'alleles originaux ou plus caracteristiques des varietes indica. Ce resultat suggere que des croisements eloignes pourraient etre une explication possible a leur apparition. La structure genetique de ces formes apparait plus comme la consequence d'une dynamique propre permise par le recouvrement des possibilites de conservation et de dissemination des graines que par les flux de genes avec les varietes dont elles sont isolees grace a une precocite plus forte. La cartographie des caracteres lies aux plantes adventices dans une population issue d'un croisement entre une variete mediterraneenne et une plante adventice confirme qu'il s'agit d'un phenomene de dedomestication mettant en jeu les genes qui sont intervenus dans la domestication du riz et dont l'origine pourrait etre a liee a des problemes d'instabilite du genome en relation avec les croisements distants de type (indica x japonica).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 109 p.
  • Annexes : 191 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Montpellier SupAgro.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.