Le developpement de l'agriculture familiale : processus d'interactions entre changements techniques et changements institutionnels. un cas d'ecole : la commune de silvania-bresil

par SEBASTIEN BAINVILLE

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de Michel Benoit-Cattin.

Soutenue en 2000

à l'ENSA MONTPELLIER .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Depuis une dizaine d'annees les interrogations sur le changement institutionnel sont au cur des debats portant sur le developpement de l'agriculture familiale. La question n'est plus seulement de savoir si les exploitations paysannes peuvent se moderniser mais si les institutions traditionnelles sont capables de donner naissance a des organisations modernes aptes a assumer des fonctions jusque-la assurees par l'etat. Cette these montre la necessite de ne pas privilegier un processus d'innovation aux depens de l'autre. Le developpement de l'agriculture familiale repose sur un double changement : technique et institutionnel, l'un et l'autre se conditionnant mutuellement. La theorie des couts de transaction est mise en uvre pour interpreter le developpement agricole d'une region du centre-ouest bresilien ou changements techniques et institutionnels ont ete particulierement marques au cours de la derniere decennie. Dans un premier temps on recherche les antecedents du processus. Une analyse historique met ainsi en evidence la grande diversite d'origines des exploitations familiales et la succession d'institutions ayant conditionnees les transformations recentes. Ensuite, ce sont les modes de fonctionnement actuels des unites de production et des organisations locales qui sont abordes. Les changements dans le prix relatif des facteurs incitent les producteurs a intensifier leurs systemes de production mais ceci n'est possible qu'avec des transformations institutionnelles permettant de reduire les couts de transaction qu'ils affrontent avec les marches amonts. A l'inverse les changements techniques se traduisent par une augmentation des couts de transaction avec le secteur aval et conduisent a de nouveaux changements institutionnels. De nouvelles organisations se mettent ainsi en place mais leur action est limitee par la diversite du public auquel elles s'adressent : si elles reduisent les couts de transaction externes, elles doivent assumer des couts de coordination croissants.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 274 p.
  • Annexes : 157 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Montpellier SupAgro.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.