L'activité physique et l'implication sportive chez l'enfant et l'adolescent : étude des facteurs liés à l'activité physique, approche pluridisciplinaire

par Anne Deflandre

Thèse de doctorat en Sciences et techniques des activités physiques et sportives

Sous la direction de Jean Lorant et de Pierre Marconnet.

Soutenue en 2000

à Nice .


  • Résumé

    Les facteurs morphologiques, sociaux, culturels, psychologiques et environnementaux pouvant être liés à l'implication sportive hebdomadaire (activité physique et sportive hebdomadaire - APS) ainsi qu'à l'AP totale et modérée à intense sont étudiés chez 99 enfants et adolescents scolarisés âgés de 9 à 16 ans, leurs parents (n = 185) et leurs frères et sœurs (n = 61) au moyen du "3-days activity record " de Bouchard et al. (1983) et de deux questionnaires. Les liens entre l'AP et les facteurs cités diffèrent lorsque sont considérés les garçons, les filles ou les individus des 3 groupes d'âge (9-11, 11-13 et 13-16 ans). En général, peu de corrélations significatives apparaissent entre l'AP, que celle-ci soit totale, d'intensité modérée à intense ou reflétant l'APS et les facteurs morphologiques et environnementaux. Les liens observés entre l'AP, les facteurs psychologiques, sociaux et culturels sont plus forts. Cependant, ils diffèrent selon le sexe ou l'âge des sujets. En effet, l'AP des filles (quel que soit son mode d'expression) semble plus liée à celle de leur pères et aux croyances en matière de santé de ces derniers que celle des garçons. L'AP des pairs (amis et fratrie) aurait également une influence sur l'implication sportive (APS) des filles comme des garçons. L'AP des enfants de 9-11 ans (sexes confondus) semblerait davantage influencée par celle du père et de la mère que celle des enfants plus âgés. Par contre, les attitudes et les croyances parentales n'auraient que peu d'effet sur la pratique physique. Le rôle des amis et de la fratrie semble prépondérant chez les individus des 3 classes d'âge. Les parents joueraient donc un rôle de modèle actif. Leurs attitudes, leurs croyances, leurs encouragements et supports à la pratique ne seraient que faiblement liés à l'AP de leurs enfants. Concernant les caractéristiques psychologiques (motivation, perception de l'activité d'autrui, croyances à propos de la santé), ces dernières seraient plus fortement corrélées à l'AP des filles et des adolescents (13-16 ans) qu'à celles des garçons et des enfants plus jeunes. Nos résultats mettent en évidence que l'AP des sujets est davantage liée aux facteurs sociaux et culturels qu'aux autres types de facteurs. Cependant, ces derniers doivent également être pris en considération. Par ailleurs, ces déterminants diffèrent si l'on considère l'APS ou l'AP totale. Une approche pluridisciplinaire semble indispensable pour cerner l'ensemble de ces phénomènes.

  • Titre traduit

    Physical activity and sport involvement in child and adolescent


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 225-88 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 70-86. Résumé en français

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : UFR Sciences et techniques des activités physiques et sportives. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 00NICE5490/1
  • Bibliothèque : UFR Sciences et techniques des activités physiques et sportives. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 00NICE5490/1bis
  • Bibliothèque : UFR Sciences et techniques des activités physiques et sportives. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 00NICE5490/2
  • Bibliothèque : UFR Sciences et techniques des activités physiques et sportives. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 00NICE5490/2bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.