Thèse présentée pour obtenir le titre de docteur en sciences de la vie

par Christophe Duranton

Thèse de doctorat en Sciences de la vie

Sous la direction de Philippe Poujeol.

Soutenue en 2000

à Nice .


  • Résumé

    Dans la première partie de ce travail, nous avons recherché l'influence de certains facteurs de stress (température, pourcentage en O2 dissous, etc. ) sur la physiologie et le développement de l'espèce Dicentrarchus labrax. Nous avons observé une stimulation de la consommation d'oxygène des œufs en fonction du stade de développement et de l'augmentation de la température. Nous avons également étudié l'effet d'une hyper-oxygénation soutenue du milieu sur la physiologie des poissons et sur la morphologie des branchies. Dans la seconde partie de cette étude, nous nous sommes attachés à établir la participation des cellules respiratoires branchiales dans l'homéostasie du poisson. (. . . ) Cette étude a permis de montrer l'existence de perméabilités C1 et K+ sur des cellules respiratoires de branchies en culture. Nous avons pu ainsi construire un modèle de fonctionnement de ces cellules assurant l'excrétion d'ions C1 et montrer leur participation dans l'homéostasie du poisson, rôle essentiellement attribué auparavant aux cellules à chlorure branchiales.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 101[-86] f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 48-49 et 88-101. Résumé en français

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 00NICE5418
  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 00NICE5418bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.