Fragments de Roland Barthes et abécédaire de Gilles Deleuze : une esthétique de la modernité

par Angela Dumont Riva

Thèse de doctorat en Lettres

Sous la direction de Éveline Caduc.

Soutenue en 2000

à Nice .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'écriture alphabétique illustre une structure de l'aporie où l'homme, même créateur, affirme son incapacité à maintenir tous les sens possibles au sein d'une unité. Les lettres de l'abécédaire, considérées comme autant de fragments que de parties de l'alphabet, entrent en résonance selon une forme de l'échange qui fait correspondre le dernier avec le premier, le A avec le Z. Cette forme brève est à inclure dans une esthétique de la modernité qui façonne l'objet sans en gommer ni les sources d'inspiration, ni les étapes de sa fabrication, ni les restes de son élaboration. Roland Barthes dans ses études sur le fragment et Gilles Deleuze à travers l'abécédaire télévisé, nous offrent un témoignage sur la forme brève de l'abécédaire envisagée pour l'un comme condition du désir et pour l'autre comme vecteur de liberté créatrice. Alors que l'art moderne revendique la dispersion et l'absence d'unité propres à la fragmentation, ces auteurs nous montrent la capacité d'une forme à se plier à une intention esthétique, donc à un style.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 369 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f.340-361

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Lettres, arts et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2000NICE2014
  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Lettres, arts et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2000NICE2014bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.