Le legitimisme en vendee (1830-1840) actions, organisations, repressions

par Laurent Morival

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de JEAN CLEMENT MARTIN.

Soutenue en 2000

à Nantes .


  • Résumé

    Avant de reperer les principaux acteurs de la legitimite, les faits recueillis rendent compte d'une opposition multiforme qui trouve une expression politique. Ensuite, l'objectif est de montrer comment les "insoumis" a l'armee et des ruraux se sont meles a l'epopee de, la duchesse de berry, dont l'echec etait previsible avant meme la tentative de soulevement de juin 1832. A partir du debut du mois de juin 1832, la repression s'accentue dans le cadre de l'etat de siege, puis elle trouve une nouvelle orientation sous la responsabilite de paulze d'ivoy, prefet de la vendee de 1833 a 1841. Durant cette periode, l'autorite prefectorale s'est affermie. Les actes de la "chouannerie" deviennent de plus en plus rares. Quelques "insoumis' a l'armee echappent a la repression. Ils ne vivent pas isoles. Ils sont soutenus par la famille, les voisins, les nobles locaux mais aussi par les reseaux clandestins. Les annees 1835- 1836 marquent alors un tournant. La violence disparait progressivement. Les autorites n'envisagent plus avec severite les actions isolees. La repression s'estompe. Les mesures de clemence judiciaire permettent d'envisager une forme de reconciliation. Les crises economiques et politiques des annees 1839-1840, en france, n'affectent pas la vendee. Aucun trouble serieux n'apparait. Mais le departement n'est pas pour autant pacifie. Les autorites restent vigilantes. Au moindre incident, l'imaginaire repressif l'emporte. Cette fin de decennie permet cependant d'envisager la pacification. Mais le legitimisme reste une valeur. Toutefois les ruraux ne prennent plus les armeset la noblesse legitimiste trouve une autre voie d'opposition dans l'ecriture pour justifier l'echec de 1832 et commence a s'impliquer dans le domaine economique, afin de rentrer en competition avec les liberaux.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1018 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 123 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Lettres - Sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.