Les rieux : une famille de la haute noblesse bretonne aux xive et xve siecles

par GWENAEL GUILLAUME

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Michel Le Mené.

Soutenue en 2000

à Nantes .


  • Résumé

    L'histoire des rieux est intimement liee a celle du duche. Au xe siecle, les rieux, descendants d'alain le grand, appartenaient incontestablement a la haute noblesse au meme titre que les familles de rohan, de leon ou de porhoet. Aux xiie et xiiie siecles ils connurent un lent declin de leur puissance economique et sociale, en raison, notamment, de leur infructueuse politique matrimoniale. Grace au mariage de jean ii de rieux avec la principale heritiere de l'immense patrimoine des rochefort en 1374 et leur active participation aux operations militaires qui secouerent le continent, les rieux se hisserent parmi les dix plus puissantes familles bretonnes. Parallelement a l'extension de leur patrimoine foncier les rieux accrurent leur presence dans l'entourage ducal. De ce regain de puissance, ils tirerent plusieurs avantages : dons, charges lucratives et prestigieuses unions. Au xve siecle, ils s'unirent aux rohan (premiere famille du duche apres celle des ducs), aux malestroit, dont ils capterent une partie de l'heritage, et aux laval. A la fin du moyen age, les rieux etaient la seconde ou la troisieme maison du duche. Fort de ce rang dans la hierarchie nobiliaire bretonne, les chefs de famille revendiquerent la reconnaissance ducale et une partie de son pouvoir jusqu'alors, ils n'avaient ete que des puissants membres des partis nobiliaires bretons, ils pouvaient maintenant en etre les meneurs. Les activites de jean iv de rieux, personnage incontournable de la politique bretonne dans les annees 1480-1500, sont edifiantes pour defendre ce qu'il estimait etre son droit, il n'hesita pas a se rebeller contre le duc en faisant appel aux rois de france. Il precipita ainsi la fin de l'independance du duche qu'il cherchait pourtant a preserver pour son propre interet. L'union de la bretagne a la france marqua la fin des espoirs politiques des rieux, jean iv se contentant d'un role militaire et de delegue du pouvoir.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 588 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 464 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Lettres - Sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.