Paradoxes des difficultés d'apprentissage de la lecture aux cycles 2 et 3 de l'école élémentaire : les chemins du désir entre (dé)construction, détour et autonomisation

par Marc Chatellier

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Martine Lani-Bayle.

Soutenue en 2000

à Nantes .


  • Résumé

    Les différents regards que l'on porte sur l'apprentissage de la lecture à l'école élémentaire, nous renvoient au premier abord une image éclatée, confuse. La variété des discours et des pratiques (enseignants, enseignants spécialisés), l'écart qui bien souvent sépare ces deux ordres de réalité, rendent délicate la compréhension de la problématique de la difficulté d'apprentissage de la lecture, rencontrée par certains sujet-apprenants de cycle 2 ou de cycle 3 d'école primaire. A partir de ce constat, une triple reflexion theorique est developpee. Sur le plan paradigmatique et epistemologique, par la consideration des phenomenes complexes en jeu dans l'interaction entre sujets (enfant-eleve, enseignant, parents) lors de l'apprentissage de la lecture; sur le plan conceptuel par la prise en compte des principes dynamiques qui fondent la théorie des systèmes vivants auto-référentiels; sur le plan institutionnel et pragmatique par l'attention portée à certaines formes d'écoutes, à caractère autoiétique et paradoxal, du discours du sujet-apprenant sur ses propres difficultés d'apprentissage l'exploration clinique en direction de ces sujet-apprenants ("signalés" par un discours qui stigmatise la (ou les) difficulté(s)), est effectuée selon une approche méthodologique croisée : d'un côté on considère, en référence au cadre ethnométhodologique du récit de pratique, le discours conscient du sujet (le su) sur ses propres difficultés, et l'on mesure son caractère paradoxal de construction-déconstruction à un niveau métacognitif, de l'autre on mesure, en référence au cadre psychanalytique, les effets de l'écoute rééducative sur la remise en circulation chez le sujet de son désir (l'insu), pour , l'abduire comme fondement de l'articulation entre figurations symboliques, schèmes opératoires et processus désirant. Une démarche clinique, basée sur l'intrication étroite des deux statuts à priori séparés que constituent nos pratiques d'enseignant spécialisé et de chercheur en sciences de l'éducation, a permis une telle investigation auprès d'un nombre réduit d'études de cas. Il apparaît que, si pour l'observateur ces situations procèdent de temps diachroniques à des niveaux différents, pour le sujet- apprenant ces deux formes d'écoute de son discours (pratiques spécialisées pour l'institution scolaire) contribuent à la cohésion d'un temps synchronique, ou su et insu, conscie


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 478 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 203 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. BU Droit.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Nantes. Bibliothèque du CREN.
  • Non disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2000NANT3029
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.