Contribution à l'étude des contraintes structurelles du rejet de perturbation et du découplage : résolutions exactes et atténuations optimales

par Jean-François Camart

Thèse de doctorat en Automatique et informatique appliquées

Sous la direction de Michel Malabre.

Soutenue en 2000

à Nantes .


  • Résumé

    L'objet de ce travail est l'étude des contraintes structurelles liées à la résolution de deux catégories de problèmes de commande : des problèmes exacts et des problèmes d'atténuations optimales. Concernant les problèmes exacts, le découplage et le rejet de perturbations sont étudiés. Une méthode de conception de lois de commande découplantes par retour d'état est proposée, grâce à la combinaison de deux solutions géométriques, permettant de maximiser le placement de pôles. Cette étude préalable permet d'établir deux résultats. Le premier concerne des conditions nécessaires et suffisantes de découplage par retour statique de mesure, le second est relatif à la caractérisation des pôles fixes (et l'obtention des lois de commande) du Rejet de Perturbation et Découplage simultané par retour d'Etat. En parallèle des résultats théoriques, un intérêt particulier est porté sur le traitement numérique afin d'obtenir des routines utilisables sans connaissance de l'approche géométrique. Les problèmes d'optimisation étudiés sont les problèmes standards d'atténuation optimale de perturbation vis à vis des normes H2 et Hinfini. Pour ce type de problèmes également, nous cherchons à comprendre le rôle de la structure des systèmes sur la valeur optimale de la norme, sur la solubilité du problème et sur les pôles fixes induits par les compensateurs solutions. A partir de la transformation du problème H2 en rejet de perturbation exact sur un système modifié et de l'étude des pôles fixes du rejet exact, nous caractérisons pour la première fois les pôles fixes de l'Atténuation H2-Optimale de Perturbation par retour de Mesure dynamique et proposons une méthode de construction des compensateurs optimaux maximisant également le placement de pôles. Nous montrons finalement pour le problème Hinfini par retour d'état que tous les zéros invariants du système peuvent intervenir dans la valeur optimale de la norme, contrairement au cas particulier du rejet exact.

  • Titre traduit

    Contribution to the study of the structural constraints of disturbance rejection and decoupling : exact solutions and optimal attenuations


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (129 p.)
  • Annexes : Bibliogr. (115 ref.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Annecy-le-Vieux). Bibliothèque de Polytech'Annecy-Chambéry, site d'Annecy.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T P2000/2104
  • Bibliothèque : Ecole centrale de Nantes. Médiathèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.1882 bis
  • Bibliothèque : Ecole centrale de Nantes. Médiathèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.1882
  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 00 NANT 2104
  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 00 NANT 2104
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.