Etude des caracteristiques et de la signification physiopathogenique des reponses lymphocytaires t dirigees contre des herpesvirus communs chez des patients atteints d'arthrite chronique

par XAVIER SAULQUIN

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de ELISABETH CHALMEAU HOUSSAINT.

Soutenue en 2000

à Nantes .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Des facteurs de l'environnement, notamment des virus, sont soupconnes d'etre impliques dans diverses maladies autoimmunes. Notre objectif est d'evaluer le role joue par des herpesvirus communs, notamment le virus d'epstein-barr (ebv), dans la pathogenie de diverses formes d'arthrite chronique, notre etude etant basee sur l'analyse des reponses t dirigees contre ce virus au sein de lignees polyclonales generees a partir du liquide synovial de ces patients. L'analyse de lignees synoviales provenant d'un grand nombre de patients souffrant de polyarthrite rhumatoide (pr) ou d'autres maladies inflammatoires chroniques nous a permis de montrer que : 1. Le virus d'epstein-barr ne semble pas etre un facteur declenchant pour la pr car, si nous montrons un enrichissement en cellules t cd8 reactives vis a vis de l'ebv au sein du liquide synovial de patients atteints de pr, cet enrichissement est retrouve egalement au sein de lesions inflammatoires associees a d'autres formes d'arthrite chronique ou a d'autres pathologies autoimmunes. Cependant, ces cellules t reactives vis a vis de l'ebv contribuent probablement a entretenir et a aggraver le processus inflammatoire. 2. Notre analyse systematique nous a permis de definir les reponses t dominantes dirigees contre l'ebv, et nous montrons qu'elles sont majoritairement dirigee contre des proteines precoces du cycle lytique, aussi bien chez des patients atteints d'arthrite chronique que chez des porteurs sains du virus. 3. Recemment, nous avons focalise notre attention sur l'analyse des reponses t anti-ebv restreintes par des alleles hla ayant ete decrits comme des alleles de susceptibilite pour les pathologies articulaires, en particulier hla-b*2705 (allele hla fortement associe aux spondylarthropathies). Nous avons mis en evidence des reponses dirigees contre l'il-10 cellulaire et contre l'il-10 produite par le virus ebv. Ces reponse, qui montrent des caracteristiques anormales, pourraient potentiellement etre impliquees dans la pathogenie.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 246 p.
  • Annexes : 197 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.