Contribution de la chimere embryonnaire souris-poulet a la regulation des genes impliques dans le developpement neural et somitique

par Yvonnick Chéraud

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de JOSIANE FONTAINE PERUS.

Soutenue en 2000

à Nantes .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Identifier l'origine des differents types de cellules, caracteriser leur migration, preciser les modalites des interactions tissulaires sont autant d'etapes essentielles a la construction d'un embryon, que l'on peut apprehender grace a la construction de chimeres. Elles associent des cellules ou des tissus issus la plupart du temps de deux genres ou especes differents. Leur exploitation necessite de disposer de marqueurs permettant de suivre les cellules pendant toute la duree de l'association. La construction de chimeres embryonnaires souris-poulet consecutive a la greffe de tissus de souris chez l'oiseau nous a permis d'obtenir de nouvelles informations sur le systeme de signalisation qui regule la differenciation des derives somitiques d'une part et de certains derives de la face d'autre part. Les effets de l'invalidation du gene homeotique msx1 et du facteur de transcription pax3 ont ete analyses apres greffe homotopique chez l'embryon d'oiseau de tissus isoles chez le ftus de souris mutantes. Le reperage des cellules exprimant le gene invalide a ete possible en raison de l'insertion dans la sequence mutee, du gene lacz codant pour l'enzyme bacterien galactosidase. Nous demontrons que les myoblastes qui migrent a partir des somites pour former les muscles des membres anterieurs expriment le gene msx1. Le gene est aussi active par les cellules derivees des somites qui fournissent le derme dorsal. Nous apportons la preuve que la deregulation du gene pax3 dans les cellules du neuroepithelium modifie le niveau d'expression du gene myod dans les myoblastes somitiques qui vont donner les muscles paravertebraux. Grace a la construction chimere souris-poulet, nous apportons la preuve que chez l'oiseau l'epithelium oral a conserve les proprietes de signalisation requises pour permettre l'odontogenese puisque les cretes neurales cephaliques de souris sont capables d'initier la formation de bourgeons dentaires dans l'epithelium buccal d'oiseau.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 135 p.
  • Annexes : 200 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.