Etude des processus d'emission des pions dans les collisions pb + pb a 17. 3 agev, et son prolongement aux collisions au + au a 200 agev, a travers la caracterisation des detecteurs au silicium a micropistes de l'experience star

par FABRICE RETIERE

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Barbara Erazmus.

Soutenue en 2000

à Nantes .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les pions sont les particules les plus abondamment produites dans les collisions d'ions lourds ultra-relativistes. Nous avons etudie par quels processus ils sont emis afin de determiner leur sensibilite a l'eventuelle formation d'un plasma de quarks et de gluons. A partir des donnees des collisions pb + pb a 17. 3 agev etudiees dans l'experience wa98, au cern, nous avons construit les rapports des distributions en masse transverse des pions negatifs et positifs, et les fonctions de correlation + +, , et +. A travers la comparaison des resultats experimentaux aux predictions de deux modeles differents, nous concluons que l'emission des pions s'effectue principalement en phase terminale de la collision, lorsque le systeme se trouve sous la forme d'un gaz hadronique dilue. La memoire des etats precedents du systeme, donc de l'eventuelle phase partonique, est perdue. Le collisionneur rhic (etats unis) permet d'etudier les collisions au + au a 200 agev. La phase partonique, si elle est formee, devrait avoir une duree de vie importante ce qui rendra possible sa mise en evidence, sans ambiguites. Afin d'etudier precisement ces collisions une comprehension detaillee des modules de detection est necessaire. Nous avons participe a la caracterisation des detecteurs au silicium a micropistes du silicon strip detector (ssd) de l'experience star, a travers l'etude de donnees prises avec un faisceau de pions de 120 gev/c. Le ssd permettra d'etudier dans de bonnes conditions les pions de faible impulsion transverse, dans la continuite de notre etude a 17. 3 agev.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 133 p.
  • Annexes : 55 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 00 NANT 2071
  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 00 NANT 2071
  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 00 NANT 2071
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.