Le 4-chloro-m-cresol : nouvel outil pharmacologique pour l'etude de la liberation du calcium du reticulum sarcoplasmique des muscles stries des mammiferes

par Stéphanie Choisy

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de Claude Léoty.

Soutenue en 2000

à Nantes .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le but de ce travail etait de savoir si le 4-chloro-m-cresol (4-cmc), une nouvelle substance pharmacologique decrite comme un puissant activateur des recepteurs a la ryanodine, pouvait etre utilise pour etudier la liberation du ca 2 + du reticulum sarcoplasmique des structures musculaires cardiaques et squelettiques de mammiferes adultes. Differentes techniques ont ete utilisees : celle des fibres pelees qui permet d'etudier les fonctions du reticulum sarcoplasmique (fibres pelees a la saponine) et les proprietes des proteines contractiles (fibres pelees au triton x-100), et celle des fibres intactes afin d'enregistrer la reponse contractile globale. L'application de 4-cmc (0. 1 a 2 mm) sur les fibres intactes ne genere pas de reponse contractile alors que sur les fibres pelees a la saponine une reponse contractile transitoire de type cafeinique est observee et liee a la liberation de ca 2 + du reticulum sarcoplasmique par le recepteur a la ryanodine (rrya). Sur les fibres pelees a la saponine des muscles squelettiques lent et rapide de rat, le 4-cmc (2. 5 m a 2 mm) produit des contractures qui sont egalement liees a l'activation du rrya. Le muscle squelettique est 10 a 20 fois plus sensible au 4-cmc (m) qu'a la cafeine (mm) et cette difference est encore plus marquee lorsque la concentration en ca 2 + cytosolique est augmentee. Les fibres de type rapide presentent une plus grande sensibilite au 4-cmc que celles de type lent. Dans les fibres de type rapide, les stocks calciques influencent de facon marquee les reponses au 4-cmc et dans un moindre degre les reponses cafeiniques. Le 4-cmc exerce des effets secondaires au niveau de l'appareil contractile des muscles stries. En conclusion, le 4-cmc produit des reponses contractiles dans les muscles stries, il permet de mieux caracteriser les reponses des muscles squelettiques lents et rapides et les reponses contractiles induites par cette molecule sont sensibles aux variations d'activite calcique intracellulaire.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 204 p.
  • Annexes : 270 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.