Modelisation numerique et approche experimentale du contact en dynamique : application au contact aubes/carter de turboreacteur

par ETIENNE ARNOULT

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Bernard Peseux.

Soutenue en 2000

à Nantes .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les problemes de facetisation en elements finis peuvent conduire, lors de simulations numeriques, a des resultats tres eloignes de ce qui est observe experimentalement. Les deux principales difficultes generees par la discretisation sont d'une part la discontinuite du vecteur normal au passage des elements, et d'autre part, la mauvaise prise en compte de la courbure des structures etudiees. Les developpements presentes s'inscrivent plus particulierement dans le cadre des etudes des contacts aubes/carter de turboreacteurs. La premiere partie du memoire concerne la mise en place d'une nouvelle methode de recherche du contact applicable dans un code elements finis en dynamique. Cette methode repose sur la construction d'entites analytiques (une courbe et une surface) utilisant les fonctions splines a partir des nuds du maillage. La recherche du contact est alors realisee entre ces entites suivant le schema suivant : une boule, dont le rayon diminue entre chaque iteration, est deplacee le long de la courbe, et l'algorithme suit l'evolution de la trace laissee par cette boule sur la surface. Cette methode est implementee dans deux codes elements finis de structures differentes (formulation implicite pour le premier, et explicite pour le second) : elle permet de travailler avec des maillages contenant moins d'elements, ce qui permet de compenser le leger surcout qu'elle induit en termes de temps de calcul. La seconde partie presente un montage experimental dont l'objectif est double. Dans un premier temps, il s'agit de realiser des essais simples de contact entre une aube simplifiee et une partie de carter de turboreacteur : les resultats seront compares a ceux fournis par le modele elements finis utilisant la methode decrite dans la premiere partie. Dans un deuxieme temps, le montage permet d'essayer de recreer les conditions d'interaction entre l'aube et le carter.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 197 p.
  • Annexes : 52 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole centrale de Nantes. Médiathèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.1852 bis
  • Bibliothèque : Ecole centrale de Nantes. Médiathèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.1852
  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 00 NANT 2020
  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 00 NANT 2020
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.