Analyse cognitive de situations professionnelles

par Christophe Loué

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Pierre Higelé.

Soutenue en 2000

à Nancy 2 .


  • Résumé

    Ce travail de recherche part d'un constat de profonde mutation des modes de production et d'organisation du travail au sein des entreprises. La mondialisation de l'économie et la libération des échanges ont en effet induit des exigences constantes en matière de flexibilité et d'adaptabilité. L'introduction massive des Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication (N. T. I. C. ) en constitue un des effets les plus probants. Face à ces postulats, un autre s'impose : la main d'oeuvre peu qualifiée semble la moins armée pour affronter ces évolutions. Des enjeux en matière de formation apparaissent de manière cruciale. Dans cette optique, nous proposons une méthode d'analyse cognitive de la tâche, dont les concepts s'inspirent des principes méthodologiques de l'analyse de la tâche en ergonomie cognitive, de la théorie opératoire de l'intelligence de Jean Piaget ainsi que des travaux de Pierre Higelé dans ce domaine. Cette méthodologie d'analyse est axée : - sur la formalisation des contours de la tâche prescrite en termes d'opérations et de niveaux intellectuels requis d'une part, - sur le repérage précis du cheminement cognitif de l'opérateur en situation de travail d'autre part. Partant enfin du principe de mesure des écarts entre tâche prescrite et tâche réelle, nous proposons, chaque fois que cela se justifie, un contenu de formation axé sur la réduction de ces écarts. Dans ce domaine, nous nous sommes inspirés des travaux en remédiation cognitive, et plus particulièrement de l'outil A. R. L. (Ateliers de Raisonnement Logique).

  • Titre traduit

    Cognitive analysis of professional situations


  • Résumé

    This research is based on the acknowledgement of the profound transformations in production and organization within enterprises. Economical globalisation and exchange liberalization have, indeed, induced constant requirements in flexibility and adaptability. Massive use of New Information and Communication Technologies (N. T. I. C. ) constitute one of the most convincing effects of it. Before these postulates, another one emerges : low qualified labour force seem to be the less prepared to face these evolutions. Stakes in training appear to be imperative. In this perspective, we propose a cognitive analytical method of the task, where concepts are inspired by methodological principles of the analysis of the task in cognitive ergonomics, by Jean Piaget's operating theory of intelligence as well as Pierre Higelé's work in this field. This methodology of analysis is centred : - on one hand, on the formalization of the outlines of task stipulated in terms of operations and intellectual level required, - on the other hand, on the precise location of the cognitive progress of the operator in working situation. Taking into account the principle of measure of distances between the ordered and the real task, we propose - every time it is justified - a training centred on the reduction of these distances. In this field, we were inspired by works in cognitive remediation, and particulary on the ARL (Work-groups of Logical Reasoning).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (314, [36] p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 311-314 (57 réf.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation et de l'Edition. Bibliothèque universitaire Lettres et sciences humaines.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : LN 000/29

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Ecole normale supérieure. Bibliothèque d'Ulm - Lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.