Les archevêques de Reims et leur Eglise aux XIè et XIIè siècles : 999-1210

par Patrick Demouy

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Michel Bur.

Soutenue en 2000

à Nancy 2 .


  • Résumé

    Cette étude est menée depuis le départ de Gerbert, à la veille de l'an mil, jusqu'à l'incendie qui consuma en 1210 la cathédrale de Reims. Le chef d'oeuvre gothique que nous connaissons s'inscrit dans l'histoire d'une métropole ecclésiastique affirmant son origine romaine et fermement attachée à l'autorité des archevêques telle que l'a définie Hincmar, après avoir conquis le privilège de sacrer le roi de France. Le prélat y gagne d'être un grand vassal de la Couronne, mais il n'est pas que cela ; la fidélité au pape dans le cadre de la réforme de l'Eglise se traduit par une vie conciliaire intense, une particulière attention à la régularité des clercs et à l'encadrement des laïcs : à la campagne, par un réseau paroissial dense et des sanctuaires de pèlerinage dans les marches forestières, à Reims par une activité liturgique mettant la cité au rythme des chanoines de Sainte-Marie. Ceux-ci partagent leur temps entre la prière chorale, l'exercice de la charité, des écoles longtemps prestigieuses et l'expansion d'un grand domaine. C'est dans cette conjonction de ferveur spirituelle et de puissance temporelle qu'il faut rechercher les fondations d'une grande église.

  • Titre traduit

    The archbishops of Rheims and their Church in the XIth and XIIth centuries : 999-1210


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2005 par D. Guéniot à Langres

Genèse d'une cathédrale : les archevêques de Reims et leur église aux XIe et XIIe siècles


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 6 vol. ([1258] p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 765-821 (500 ref.)

Où se trouve cette thèse ?