L'embryogenèse somatique chez le chêne pédonculé : étude histocytologique des phases de multiplication et de conversion

par Redouane Zegzouti

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de Jean-Michel Favre.

Soutenue en 2000

à Nancy 1 .


  • Résumé

    Ce travail concerne les phases de multiplication et de conversion au cours de l'embryogenèse somatique chez le chêne pédonculé (Quercus robur L. ). Huit cultures initiées à partir d'embryons zygotiques immatures et multipliées ensuite par embryogenèse secondaire dans des conditions standards (solutions macro- etrilicro- minérales de Muraschige et Skoog additionnées d'hydrolysat de caséine 0,1 %, de glucose 0,12 M et d'ANA 10,74[micro]M) ont été utilisées. Trois types d'éléments (cals friables, cals compacts et structures embryonnaires) constituent ces cultures qui peuvent être classées en trois cate��gories distinctes selon leur composition et abondance en ces trois éléments. Cette hétérogénéité est associée à des différences de sensibilité à l'auxine du milieu de multiplication. Une forte sensibilité à l'auxine favorise une callogenèse friable. Deux voies d'embryogenèse secondaire directe et indirecte débutant respectivement au niveau épidermique ou cortical ont été décrites. Elles produisent des embryons présentant une conformation morpho-anatomique et une capacité de développement variables. Les régulateurs de croissance du milieu de multiplication ainsi que le degré de développement des embryons somatiques qui ont servi à la préparation des explants influencent la balance entre ces deux voies, leur fréquence et intensité. Le maintien de l'embryogenèse secondaire et le manque de maturation s'opposent à la conversion spontanée des embryons somatiques. L'utilisation d'un milieu de maturation contenant 6 % de saccharose permet aux embryons somatiques d'acquérir une partie des caractéristiques des embryons zygotiques matures (accumulation de réserves amylacées et organisation histocytologique du méristème caulinaire) et d'atteindre ainsi jusqu'à 47 % de germination normales évoluant en plantules viables. Seuls des embryons somatiques jeunes issus de la multiplication sur milieu sans régulateurs de croissance réagissent favorablement au traitement de maturation.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (163 p.)
  • Annexes : 157 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine (Villers-lès-Nancy, Meurthe-et-Moselle). Direction de la Documentation et de l'Edition - BU Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.