Outils pour la description et la mise en œuvre des interactions coopératives dans les équipes virtuelles

par Samir Tata

Thèse de doctorat en Sciences et techniques

Sous la direction de Claude Godart.

Soutenue en 2000

à Nancy 1 .


  • Résumé

    Dans les applications de support aux équipes virtuelles, il est indispensable de gérer les rôles des participants et de coordonner leurs activités. De plus, il est nécessaire de tenir compte de l'imprévisibilité de certaines interactions entre les participants, du dynamisme des règles de travail ainsi que de la complexité des données manipulées. Pour cela nous proposons des nouveaux outils pour décrire et mettre en oeuvre les interactions dans les équipes virtuelles. Notre travail donne lieu à trois modèles. - Un modèle de contrôle d'accès qui permet de décrire les relations entre les participants partageant des objets. Ce modèle permet la définition des rôles grâce à des règles d'inférence. - Le modèle de synchronisation permettant de décrire la coordination des activités des différents participants d'une équipe virtuelle. Il se caractérise principalement par le support des objets composites et la description des contraintes de synchronisation d'états entre des activités coopératives. - Le modèle d'interaction qui intègre le modèle de contrôle d'accès et le modèle de synchronisation. Il définit les interactions en terme de politiques de coopération décrivant les règles de travail établies dans une équipe virtuelle. Le modèle d'interactions adresse une large gamme d'applications coopératives. Il est en effet indépendant de la granularité des objets partagés et du mode de travail adopté par l'équipe virtuelle. En conséquence, nous avons étudié les mécanismes de mise en oeuvre nécessaire pour chaque type d'applications. Nous avons mis en oeuvre le modèle pour le travail coopératif asynchrone sur un graphe de versions.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    In virtual team applications, it is essential to manage roles of the participants and to coordinate their activities. In addition, it is necessary to support the unpredictability of certain interactions between the participants, the dynamics of the work rules and the complexity of the handled data. For that purpose we propose new tools to describe and implement interact ions in virtual teams. Our work proposes three models. - A model for access control which allows to describe the relations between participants working on shared objects. This model can be used in order to specify roles thanks to inference rules. - A model for synchronization which allows to describe the coordination between activities of the different participants of a virtual team. The support of composite objects and the descriptions of state synchronization constraints between cooperative activities characterize this model. - A model for interactions, which integrates the access control model and the synchronization model. This model defines the interactions in term of cooperation policies describing the rules of work of in a virtual team. The model of interactions addresses a broad range of cooperative applications. It is indeed independent of the granularity of the shared objects and the working method adopted by the virtual team. Consequently, we studied the necessary mechanisms of implementing for each type of applications. We implement the model for asynchronous cooperative work on a graph of versions.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (137 p.)
  • Annexes : 60 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine (Villers-lès-Nancy, Meurthe-et-Moselle). Direction de la Documentation et de l'Edition - BU Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.