Les systèmes neuronaux centraux à galanine : leur rôle dans la neuromodulation des choix alimentaires du rat

par Myriam Odorizzi

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de Arlette Burlet.

Soutenue en 2000

à Nancy 1 .


  • Résumé

    La Galanine (GAL) hypothalamique est un neuropeptide orexigène mais sa capacité à stimuler spécifiquement la consommation de lipides est discutée. Elle est colocalisée dans les neurones magnocellulaires des noyaux supraoptiques (NSO) et paraventriculaires (NPV) avec la vasopressine (VP). Le rat mutant Brattleboro, issu de la souche Long Evans (LE), ne synthétise pas de VP Gentrale et souffre de diabète insipide (DI). Son système, hypothalamo-neurohypophysaire (SHNH) est hyperstimulé. Afin d'établir le rôle de la GAL dans la préférence lipidique et ses interactions avec la VP, nous avons étudié son expression et celle de son ARNm, ainsi que la prise alimentaire de rats ayant le choix entre les trois macronutriments, glucides, protéines et lipides. La GAL est surexprimée dans les NPV et son ARNm est surexprimé dans les NSO et les NPV des rats DI. Le régime lipidique représente plus de 45% de leur ration journalière. L'infusion centrale d'un métabolite de la VP ne modifie pas ces deux phénomènes. Il en est de même, avec l'infusion d'un agoniste des récepteurs périphériques de la VP, bien que corrigeant le diabète insipide et rétablissant une activité normale du SHNH. Les neurones parvocellulaires semblent être impliqués dans la prise de lipides. Des injections centrales d'antagonistes des récepteurs de la GAL diminuent la consommation de lipides des rats DI, prouvant le rôle de la GAL dans la surconsommation de lipides. Des immunolésions des neurones à VP des NPV de rats hétérozygotes pour la tare DI ainsi que des infusions d'oligonucléotides antisens de la VP dans les NPV de rats LE n'ont pas permis de mettre en évidence l'influence de la VP sur la galanine. La surexpression de la GAL et la préférence lipidique apparaissent très tôt au cours du développement, indépendamment d'un premier contact avec la nourriture, résultant vraisemblablement d'un déterminisme génétique.


  • Résumé

    Galanin (GAL) is an orexigenic neuropeptide, which ability to preferentially stimulate fat intake is discussed. It is cosynthetized in the supraoptic (SON) and paraventricular (PVN) hypothalamic nuclei with another peptide, vasopressin (VP). The mutant Brattleboro rat (DI), is deficient is VP central synthesis and suffers from diabetes insipidus. Its hypothalamo-neurohypophyseal system is hyperstimulated. We observed that GAL and GALmRNA were overexpressed in the SON and PVN of DI rats. DI rats ate 45% fat per day. Both phenomena were found to be independent of the activity of the hypothalamo-neurohypophyseal system and of the phenotypic expression of diabetes insipidus. Central injections of GAL antagonists decreased fat intake in DI rats, proving the involvement of hypothalamic GAL in fat preference. By the use of VP antisense oligonucleotide in normal rats and by immunolesion of VP neurons in heterozygous DI rats, we did not find influence of VP on GAL expression and food intake. Because appearing early in postnatal deyelopment, fat preference and GAL overexpression in DI rats seemed genetically determined.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (155 p.)
  • Annexes : 165 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine (Villers-lès-Nancy, Meurthe-et-Moselle). Direction de la Documentation et de l'Edition - BU Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : SC N2000 88
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.